Hydratation (physiologie)

absorption d'eau par un être vivant
Hydratation d'une petite fille lors d'une opération humanitaire au Pakistan

L’hydratation, en physiologie, est l'absorption d'eau par un être, qui se fait en buvant et en mangeant, ou la réduction de la perte d'eau (hydratation de la peau, du poil).

Hydratation du corpsModifier

Cette hydratation est là pour compenser les pertes en eau dues à la miction (urine), la défécation (selles) et à la sudation (transpiration).

Lorsque l'apport d'eau est insuffisant, il y a déshydratation : cela se traduit par une soif lorsque le phénomène est modéré, et peut aller jusqu'à la mort en quelques jours.

Lorsque l'apport d'eau est excessif, il y a hyperhydratation. Cela provoque une dilution du sang (hémodilution) qui va faire baisser la teneur en éléments, ce qui peut causer des troubles (notamment hyponatrémie). Dans les cas extrêmes, cette hémodilution va faire varier la pression osmotique et peut provoquer dans les cas extrêmes un œdème cérébral ou une destruction de certaines cellules (hémolyse).

Hydratation de la peauModifier

L'hydratation naturelle de la peau est assurée grâce aux[1] :

Notes et référencesModifier

  1. H. Duplan, T. Nocera, « Hydratation cutanée et produits hydratants », Annales de Dermatologie et de Vénéréologie, vol. 145, no 5,‎ , p. 376-384 (DOI 10.1016/j.annder.2018.03.004)
  2. (en) Gioia, F.; Celleno, L. The dynamics of transepidermal water loss (TEWL) from hydrated skin. Ski. Res. Technol. 2002, 8, 178–186
  3. (en) Nancy A. Monteiro-Riviere, Toxicology of the Skin, CRC Press, , p. 155
  4. Ce renouvellement est assuré par l'eau du derme qui est diffusée des couches profondes de l'épiderme, jusqu'aux couches les plus superficielles. Pour les cellules, la diffusion facilitée de l'eau par des aquaporines, permet de rendre le secteur intracellulaire en équilibre osmotique passif avec le secteur extracellulaire.
  5. Marie-Claude Martini, Introduction à la dermopharmacie et à la cosmétologie, Lavoisier, , p. 46
  6. (en) Wertz, P.W. Lipids and the Permeability and Antimicrobial Barriers of the Skin. J. Lipids 2018