Ouvrir le menu principal

Hyacinthe Collin de Vermont

peintre français
Collin de Vermont
Naissance
Décès
Nom de naissance
Hyacinthe Collin de Vermont
Nationalité
Activité
Maître
Élève
Lieu de travail

Hyacinthe Collin[1] de Vermont, né le à Versailles et mort le à Paris, est un peintre français.

BiographieModifier

Fils de Jeanne Collette et de Nicolas Colin, ordinaire de la musique du roi, frère de Colin de Blamont, Collin de Vermont a été l’élève de Jouvenet et de son parrain Rigaud[2], qui avait beaucoup d’affection pour lui.

Il alla ensuite à Rome étudier les chefs-d’œuvre des écoles d’Italie. Revenu en France avec un bon goût de dessin, de l’élégance et de la pureté, il fut reçu à l’Académie de peinture en 1725, et élu professeur en 1740, il occupait à sa mort le poste d’adjoint à recteur, à laquelle il était parvenu en 1754.

Collin de Vermont a fait plusieurs tableaux d’église et de cabinet ; les principaux sont : une Présentation au Temple, autrefois visible dans la paroisse de Saint-Louis à Versailles, et la Maladie d’Antiochus, qui fut exposée au concours de 1717. Il a laissé une suite considérable d’esquisses terminées, dont il avait pris les sujets dans l’Histoire de Cyrus.

ÉlèvesModifier

NotesModifier

ŒuvresModifier

  • Bacchus changé en feuillages de vigne les ouvrages des Ménéides, Versailles, musée de Versailles ;
  • Cyrus fait fouetter le fils d’Artambarès, Dijon, musée Magnin ;
  • Le Festin de Balthazar, Dijon, musée Magnin ;
  • Jupiter et Mercure chez Philémon et Baucis, musée de Versailles ;
  • L’Automne (ruche), Rouen, musée des beaux-arts ;
  • L’Été (gerbe et charrue), Rouen, musée des beaux-arts ;
  • Le Berger Apulas transformé en olivier, musée de Versailles ;
  • Le Festin de Balthazar, Dijon, musée Magnin ;
  • Le Mariage mystique de sainte Catherine, Lyon, musée des beaux-arts ;
  • Le Rajeunissement d’Iolas par Hébé, musée de Versailles ;
  • Les Noces d’Alexandre et de Roxane, Paris ; musée du Louvre.
  • L'Annonciation (1735); Collégiale Saint-Just de Lyon
  • Mercure confie Bacchus aux nymphes de Naxos

SourcesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :