Humbert III de Salins

Humbert III de Salins, mort en 1132 ou 1133, surnommé le Renforcé est seigneur de Salins au XIIe siècle.

Humbert III de Salins
Titre Seigneur de Salins
(11??-11??)
Prédécesseur Gaucher II de Salins
Successeur Gaucher III de Salins
Biographie
Surnom le Renforcé
Naissance 10??
Décès 1132 ou 1133
Père Gaucher II de Salins
Mère Béatrix
Enfants 1. Gaucher III de Salins
2. Humbert IV de Salins
3. Une fille
4. Une fille
5. Élisabeth
6. Guillaume

Blason de Humbert III de Salins

BiographieModifier

 
Sceaux de Gaucher III de Salins, de Maurette de Salins, de Guillaume IV de Mâcon et de Renaud de Vienne.

Il est le fils de Gaucher II de Salins et de Béatrix. Il était témoin de la fondation du prieuré de Saint-Nicolas et des donations faites par son père aux monastères de Mièges et de Cluny. Il entrait en conflit avec les religieux de Saint-Bénigne de Dijon au sujet des droits que ceux-ci ont sur les salines de Salins ; une chaudière leur était donnée par Otte-Guillaume de Bourgogne, premier comte palatin de Bourgogne, et Humbert considérait ce don comme une usurpation, c'est pourquoi il s'en emparait de force et leur en interdisait l'usage. La plainte, portée devant Guy de Bourgogne, archevêque de Vienne et futur pape sous le nom de Calixte II, était renvoyée au jugement d'Anséric. Celui-ci décidait de confirmer le don tout en engageant les religieux à payer à Humbert 10 marcs d'argent. En 1126 il consentait à céder l'église de Bannans, sur la demande de l'archevêque Anséric, au profit du prieuré de Romain-Moûtier. Il décédait à son retour de Palestine (au cours du XIIe siècle beaucoup de chevaliers partent pour soutenir les Francs des Etats latins d'Orient après la première croisade) avant d'avoir pu réaliser son vœu de faire édifier l'abbaye Notre-Dame de Rosières, ce qui sera entrepris par son fils Gaucher III. Avant son départ il gratifiait nombre d'édifices religieux dont l'Abbaye Notre-Dame de Billon[1].

Mariage et succession[1] :
Son épouse est inconnue, il a :

SourcesModifier

BibliographieModifier

  • Jean-Baptiste Guillaume, Histoire généalogique des sires de Salins au comté de Bourgogne, Besançon, Jean-Antoine Vieille, (lire en ligne), p. 50 à 91

Liens externesModifier

  • MedLands, Humbert III de Salins
  • Geneall, Humbert de Salins [1]
  • Fabpedigree, Humbert III sire de Salins [2]

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Histoire généalogique des sires de Salins au comté de Bourgogne
  2. « Château-Villain », sur Jura-3d
  3. « Château de Chaux-des-Crotenay », sur ArchéoJuraSites

Voir aussiModifier