Ouvrir le menu principal

Huitième bataille de l'Isonzo

Huitième bataille de l'Isonzo
Description de cette image, également commentée ci-après
Carte de la bataille
Informations générales
Date du 10 octobre au
Lieu Vallée de l’Isonzo, Italie
Issue Offensive italienne repoussée
Belligérants
Drapeau du Royaume d'Italie Royaume d'ItalieDrapeau de l'Autriche-Hongrie Autriche-Hongrie
Commandants
Luigi CadornaSvetozar Boroevic von Bojna
Forces en présence
20 divisions14 divisions
Pertes
24 000 hommes25 000 hommes

Première Guerre mondiale

Batailles

Première bataille · Deuxième bataille · Troisième bataille · Quatrième bataille · Cinquième bataille · Sixième bataille · Septième bataille · Huitième bataille · Neuvième bataille · Dixième bataille · Onzième bataille · Douzième bataille

Coordonnées 45° 55′ 59″ nord, 13° 36′ 58″ est

Géolocalisation sur la carte : Frioul-Vénétie julienne

(Voir situation sur carte : Frioul-Vénétie julienne)
Huitième bataille de l'Isonzo

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Huitième bataille de l'Isonzo

La huitième bataille de l'Isonzo est une opération militaire de la Première Guerre mondiale, qui a eu lieu du 10 au 12 octobre 1916, entre l'armée italienne et l'armée austro-hongroise.

PréambuleModifier

Le 10 octobre 1916, les 2e et 3e armées italiennes attaquent la 5e armée austro-hongroise.
L’objectif des Italiens étant les villes de Doberdò del Lago et Monfalcone, afin d’étendre leur tête de pont établie à Gorizia au cours de la sixième bataille de l'Isonzo en août 1916

La batailleModifier

L’attaque échoue une nouvelle fois devant la défense opiniâtre des Austro-Hongrois, les erreurs tactiques, la rareté et la vétusté des ressources et du matériel, ainsi que le terrain défavorable aux troupes italiennes.
La bataille s'achève le 12 octobre 1916.

BilanModifier

Les Italiens ne gagnent que 3 km, au prix de 24 000 pertes humaines.