Huis Buren

Huis Buren
Image illustrative de l’article Huis Buren
La Maison forte de Buren par Abraham Rademaker.
Nom local Huis Buren
Type château avec douve
Début construction après 1298
Fin construction inconnue
Protection Rijksmonument Monument historique n°11302
Coordonnées 51° 58′ 00″ nord, 5° 25′ 00″ est
Pays Pays-Bas
Région historique Gueldre
Localité Buren
Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas
(Voir situation sur carte : Pays-Bas)
Huis Buren

L'Huis Buren est un ancien château de la municipalité de Buren (Gueldre) dans la province néerlandaise de Gueldre. Il était situé à l'ouest de la ville de Buren. Le château était l'un des plus grands châteaux des Pays-Bas. Le château a été vendu pour démolition par le gouvernement en 1804. Aujourd'hui, il n'y a qu'un seul monument sur le site où se trouvait le pont menant au château extérieur.

HistoireModifier

La plus ancienne mention du château date de 1298. Otto, seigneur de Buren, et son fils Allard, ont dû le céder à Renaud Ier, comte de Gueldre. Ils ont été autorisés à rester dans le château en tant qu'hommes lige du comte (et plus tard duc) de Gueldre.

Après un changement de pouvoir au XVe siècle avec la Maison d'Egmont, le château a été agrandi, mais il a été fortement endommagé en 1575 après la prise de contrôle de la ville par les Espagnols. À partir de 1630, le château a été restauré par le prince Frédéric-Henri de Nassau. Après son décès, le château n'étant plus habité, il tomba en ruine.

En 1795, les possessions de la maison d'Orange sont confisquées par les Français. Enfin, en 1804, le gouvernement décide de vendre le château pour sa démolition. Avec la revente des pierres, d'autres maisons ont été restaurées et même de nouvelles maisons entièrement construites. Ces maisons sont maintenant souvent appelées kasteelhuizen ("maisons de château") à Buren. Les murs de la ville ont également été restaurés avec ces pierres.

La porte d'entrée a été la dernière section à être démolie. Elle longtemps été utilisé comme prison et comme salle à louer. Mais cette partie a finalement été démolie en 1883. Le parc du château est encore reconnaissable aujourd'hui sur des photos aériennes. Les canaux et les remparts sont toujours présents.

Aujourd'hui, sur le terrain sur lequel se trouvait le château se trouve un cimetière, un terrain de tennis et un parc.

GalerieModifier

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier