Huile de carthame

huile de graines de Carthamus tinctorius

L’huile de carthame est une huile alimentaire végétale fluide et jaune. Elle est extraite des graines d’une plante herbacée oléagineuse appelée carthame des teinturiers (Carthamus tinctorius). Cette plante ressemble au chardon avec des particularités assez semblables à celles du safran. Son huile est utilisée aussi bien en cuisine que dans la peinture à l’huile.

Huile de carthame au musée, Calcutta (Inde)

UtilisationModifier

AlimentationModifier

 
Huile de carthame de cuisine

En cuisine, il est préférable de ne pas l'utiliser pour la cuisson. En effet, même si son point de fumée varie entre 107 °C et 266 °C en fonction de son degré de raffinage, sa composition est forte en acides gras polyinsaturés, qui s'avèrent nocifs une fois chauffés. Son parfum est très prononcé et son goût s'apparente à celui de l'huile de tournesol, son léger goût de noisette la rend très agréable dans les salades.

Composition nutritiveModifier

La composition[1] d'une huile de carthame pour 100 g est la suivante :

Composé Famille d'acide gras Teneur
Acide palmitique (saturé)
4,288 g
Acide stéarique (saturé)
1,915 g
Acide oléique (mono-insaturé)
ω-9
14,35 g
Acide linoléique (poly-insaturé)
ω-6
74,646 g
Acides gras trans
-
Total acides gras saturés
6,203 g
Total acides gras mono-insaturés
14,35 g
Total acides gras poly-insaturés
74,646 g
Vitamine E
34,1 mg
Vitamine K
7,1 µg

C'est l'huile la plus riche en acide linoléique (poly-insaturé) avec ~74 g.

Soins de la peauModifier

Une étude conjointe (chinoise, américaine et espagnole) de 2017 met en évidence les effets bénéfiques de l'huile de graines de carthame dans son action anti-inflammatoire par voie topique (application sur la peau)[2].

PeintureModifier

 
A gauche, huile de carthame en peinture à l’huile

L'huile de carthame est utilisée dans la composition de certaines peintures à l'huile, notamment en tube. Elle ne poisse pas et on lui prête des propriétés siccatives intéressantes, donnant une plus grande résistance, une fois sèche, notamment à la peinture à la caséine ou à la poudre de marbre. Toutefois, son usage est trop récent pour connaître sa tenue à l'épreuve du temps, bien qu'elle soit l'une des huiles qui jaunissent le moins en vieillissant[3],[4].

ProductionModifier

 
Les graines de carthame permettant de fabriquer l'huile

Le carthame produit à l'hectare de 5 à 30 quintaux de graines à écorce épaisse, de couleur blanche ou quelquefois nacrées et striées de multiples couleurs, plus rarement complètement noires.

Production en tonnes d'huile de carthame. Chiffres 2004-2005[5]

  États-Unis 25 400,00 24 % 29 487,24 23 %
  Inde 24 000,00 23 % 24 000,00 18 %
  Mexique 20 000,00 19 % 20 000,00 15 %
  Australie 6 417,60 6 % 17 297,60 13 %
  Argentine 5 212,80 5 % 16 208,40 12 %
  Kazakhstan 8 500,00 8 % 8 500,00 7 %
  Éthiopie 4 564,50 4 % 4 564,50 4 %
  Japon 4 000,00 4 % 4 000,00 3 %
  Ouzbékistan 2 661,32 3 % 2 573,80 2 %
  Belgique 2 383,50 2 % 2 383,50 2 %
  Portugal 441,28 0 % 441,28 0 %
  France 401,8 0 % 401,8 0 %
  Espagne 187,78 0 % 187,78 0 %
  Italie 130,2 0 % 130,2 0 %
  Russie 20,4 0 % 20,4 0 %
  Danemark 19,95 0 % 19,95 0 %
  Israël 6,6 0 % 6,6 0 %
Total 104 347,73 100 % 130 223,05 100 %

Notes et référencesModifier

  1. (en) USDA National Nutrient Database for Standard Reference, 7 décembre 2011
  2. (en) Tzu-Kai Lin (Kaohsiung Chang Gung Memorial Hospital et Chang Gung University College of Medicine - Taiwan), Lily Zhang (California State University - Los Angeles) et Juan Luis Santiago (Hospital General Universitario - Ciudad Real), « », International Journal of Molecular Sciences, vol.  19, no 1, (ISSN 1422-0067, PMID 29280987, PMCID 5796020, DOI 10.3390/ijms19010070, lire en ligne
  3. L'huile de carthame sur le site Dotapea, consulté en novembre 2013.
  4. Huile de carthame. Fiche technique 8158 de Galatane.
  5. Données de FAOSTAT (FAO) Base de données de la FAO, accès du 14 novembre 2006

Articles connexesModifier