Hugues II de Nordgau

Hugues II de Nordgau, dit l'Enroué, (latin: Raucus) décédé avant 986[1]. Il est comte du Nordgau. Fils unique d'Eberhard IV de Nordgau et de Liutgarde veuve d'Adalbert selon Michel Parisse [2].

Hugues II de Nordgau
Titre de noblesse
Comte
Biographie
Décès
Date inconnueVoir et modifier les données sur Wikidata
Surnoms
L'Enroué, RaucusVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Liutgarde d'Ardenne (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants

BiographieModifier

Il succède à son père en 951 dans le comté du Nordgau, après que ce dernier a abdiqué en sa faveur, et s'est retiré dans sa terre d'Altorf, où il souhaite fonder une abbaye; l'abbaye d'Altorf sera fondée par son fils et successeur en 968.

Cette même année, on le voit donner à l'impératrice Adélaïde, la seigneurie de Seltz, sur laquelle Adélaïde fonde le monastère double, dans lequel elle décédera le .

FiliationModifier

Il épouse Luitgarde (ou Hildegarde) de Metz, dont:

Notes et référencesModifier

  1. GRAFEN im NORDGAU, Hugues, fils aîné d'Eberhard IV sur site FMG.
  2. Noblesse et chevalerie en Lorraine médiévale Publications Université de Nancy, Nancy 1982 (ISBN 2864801272) tableau généalogique « Les Etichonides » p. 89
  3. chez fmg.ac:Alsace, chapter 5 Grafen von Egisheim and Dagsburg, appelés d'une manière peu précise « patrueles nostros » par le pape Leo IX dans sa charte de 1050 en faveur de l'abbaye Hesse/Hissen

SourcesModifier