Ouvrir le menu principal
Hugues Daussy
Hugues Daussy Imaginer la paix en Europe.png
Hugues Daussy en 2015.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Conjoint
Autres informations
Distinctions

Hugues Daussy, né le 27 octobre 1970 à Avignon, est un historien moderniste français spécialiste de l’histoire politique du protestantisme au XVIe siècle. Il est professeur d’histoire moderne à l’Université de Franche-Comté, membre honoraire de l’Institut Universitaire de France, président de la Société Henri IV et président de la Société Française d'Etude du Seizième Siècle.

Sommaire

ParcoursModifier

Agrégé et docteur en histoire, il a consacré sa thèse de doctorat à l’étude de la pensée et de l’action politiques de Philippe Duplessis-Mornay, avant de dédier son Habilitation à diriger des recherches à l’histoire du parti huguenot entre 1557 et 1572. D’abord maître de conférences à l'Université du Maine, il a ensuite été élu professeur d’histoire moderne à l’Université de Franche-Comté[1], où il est membre et directeur adjoint du Centre Lucien Febvre[2].

Membre junior de l’Institut Universitaire de France entre 2005 et 2010[3], il assure actuellement la coordination, en collaboration avec Pierre-Olivier Léchot et Valentine Zuber, du Groupe de Recherche en Histoire des protestantismes (GRHP)[4]. En janvier 2015, il devient le troisième président de la Société Henri IV, succédant à Jean-Pierre Babelon et Jacques Perot. En janvier 2018, il est également élu président de la Société Française d'Etude du Seizième Siècle (SFDES).

En 2003, il a reçu le prix Gobert[5] de l’Académie des inscriptions et belles-lettres pour le livre issu de sa thèse de doctorat[6] et en 2014 le Prix Chateaubriand pour son ouvrage consacré au parti huguenot[7].

Il est marié avec Marie Barral-Baron, historienne spécialiste d'Érasme et maître de conférences en histoire moderne à l'Université de Franche-Comté.

BibliographieModifier

OuvragesModifier

  • Les huguenots et le roi. Le combat politique de Philippe Duplessis-Mornay (1572-1600), Genève, Droz, 2002, 696 p. (Prix Gobert 2003).
  • La Renaissance (vers 1470 – vers 1560), Paris, Belin, 2003, 336 p. (en collaboration avec Patrick Gilli et Michel Nassiet).
  • Les protestants dans la France moderne, Paris, Belin, 2006, 352 p. (en collaboration avec Didier Boisson).
  • Le parti huguenot. Chronique d'une désillusion (1557-1572), Genève, Droz, 2014, 882 p. (deuxième édition en 2015) (Prix Chateaubriand 2014).

Direction d’ouvragesModifier

  • Servir Dieu, le roi et l’État. Philippe Duplessis-Mornay (1549-1623), Études réunies par Hugues Daussy et Véronique Ferrer, Albineana 18, Paris, Champion, 2006, 695 p.
  • Les hommes de loi et la politique (XVIe-XVIIIe siècles), Études réunies par Hugues Daussy et Frédérique Pitou, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2007, 258 p.
  • L’identité huguenote : faire mémoire et écrire l’histoire (XVIe-XXIe siècles), Études réunies par Philip Benedict, Hugues Daussy et Pierre-Olivier Léchot, Genève, Droz, 2014, 664 p.
  • Религиозные войны во Франции XVI века: новые источники, новые исследования, новая периодизация, [Les guerres de religion au XVIe siècle : nouvelles sources, nouvelles recherches, nouvelle périodisation] [en Russe], sous la direction de Hugues Daussy et Vladimir Chichkine, Moscou, Saint-Pétersbourg, Eurasia, 2015, 352 p.

ArticlesModifier

  • Une soixantaine d’articles parus dans des revues et ouvrages scientifiques.

RéférencesModifier

Liens externesModifier