Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marsan (homonymie).
Hugo Marsan
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (85 ans)
DaxVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Hugo Marsan, né à Dax le 22 avril 1934, est un journaliste, critique littéraire et écrivain français.

Sommaire

BiographieModifier

Hugo Marsan passe son enfance à Dax auprès d'une grand-mère dont il a repris le nom, puis suit des études de Lettres à Lyon et à Paris. Conscrit durant la guerre d'Algérie, il s'installe à son retour en 1962 à Paris où il enseigne jusqu'en 1982.

Il entre au magazine Gai Pied en 1980 : il y est directeur des pages littéraires de 1980 à 1992, et rédacteur en chef entre 1985 et 1988.

Il travaille parallèlement comme critique littéraire pour Masques, Radio FG, puis pour Le Monde et lelitteraire.com (mars 2006-janvier 2007).

À partir de 1995, il est membre du jury du prix de l'écrit intime[1].

Monsieur désire (1992) rassemble des nouvelles érotiques. Le Corps du soldat s'inspire de ses souvenirs de la guerre d'Algérie, et dépeint les relations sexuelles entre militaires dans le désert.

Dans Le Désir fantôme (1999), un homosexuel se retrouve face au vieillissement et aux souvenirs. Véréna et les hommes (2004) met en scène un écrivain retiré et le clan des amis qui l'entourent, en proie aux rencontres et au désir.

En janvier 2012, il est nommé officier de l'Ordre des Arts et des Lettres.

PublicationsModifier

  • La Mise amour, roman, 1980.
  • Un homme, un homme, essai, 1983.
  • Saint-Pierre des corps, nouvelles, 1984.
  • La Troisième Femme, roman, 1986.
  • La Femme-sandwich : essai sur la vie des femmes en province, 1987.
  • La Vie blessée : SIDA, l'ère du soupçon, essai, 1989.
  • Le Labyrinthe au coucher du soleil, roman, 1990.
  • Le Balcon d'Angelo, roman, 1991.
  • Monsieur désire, nouvelles, 1992.
  • Le Corps du soldat, roman, 1993.
  • Les Absents, roman, 1995.
  • Troisième sous-sol, nouvelles, 1997.
  • Le Désir fantôme, roman, 1999.
  • Place du bonheur, nouvelles, 2001. Prix Renaissance de la nouvelle 2002.
  • La Gare des faux-départs, roman, 2002.
  • Véréna et les hommes, roman, 2004.
  • Les Jours heureux, pièce en 1 acte, 2006.
  • Abel, roman, 2007.
  • L'assassin improbable, roman, 2009.

Notes et référencesModifier

  1. Anne Coudreuse et Françoise Simonet-Tenant (dir.), Pour une histoire de l'intime et de ses variations, Paris, L'Harmattan, 2009, p. 7

Lien externeModifier