Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Weddell.
Hugh Algernon Weddell
HughAlgernonWeddell.jpg
Biographie
Naissance
Décès
(à 58 ans)
PoitiersVoir et modifier les données sur Wikidata
Abréviation en botanique
Wedd.Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Domaine

Hugh (d') Algernon Weddell est un médecin et botaniste. Né le à Painswick, près de Gloucester en Angleterre, il meurt le à Poitiers après avoir été éduqué et avoir travaillé en France.

Sommaire

BiographieModifier

Weddell fait ses études à Boulogne-sur-Mer puis au lycée Henri-IV à Paris. Il assiste aux leçons et aux herborisations d'Adrien de Jussieu, qui l'incite à étudier la médecine. Il étudie notamment à l'hôpital Cochin et devient docteur en médecine en 1842.

Il devait contribuer à la Flore analytique et descriptive des environs de Paris[N 1] de Germain de Saint-Pierre et Ernest Saint-Charles Cosson, mais Jussieu le choisit comme naturaliste de l'expédition menée par Francis de la Porte, comte de Castelnau en Amérique du Sud. Weddell, d'abord aux côtés de Castelnau, puis seul, explore ce continent, durant six ans, et s'intéresse notamment aux quinquinas, à la coca et à l'ipecacuanha. Il rapporte une très belle collection de plantes ainsi que des oiseaux, des mammifères et des minéraux.

 
Vallée de San Juan del Oro
Illustration de J. Denis pour l'Histoire Naturelle des quinquinas

Il se marie en 1847 avec Manuela Bolognesi[N 2]. Il retourne à Paris en 1848, laissant sa femme en Amérique du Sud. Il est nommé aide-naturaliste et travaille pour la chaire de botanique à la campagne du Muséum national d'histoire naturelle.

Weddell fait paraître en 1849 une Histoire naturelle des quinquinas, ou monographie du genre Cinchona, suivie en 1850 de ses Additions à la flore de l'Amérique du Sud. Il fait un voyage au Pérou en 1851 (son récit paraît sous le titre de Voyage dans la nord de la Bolivie en 1853), puis à Oran en 1857. Entre-temps la chaire de Jussieu est supprimée et Weddell est rattaché à celle d'Adolphe Brongniart. De 1855 à 1861, il fait paraître les deux volumes de Chloris andina : essai d'une flore de la région alpine des Cordillères de l'Amérique du Sud, constituant la sixième partie du compte rendu de l'expédition de Castelnau, Expédition dans les parties centrales de l'Amérique du Sud (paru de 1850 à 1859).

Weddell quitte ses fonctions en 1857 pour suivre son père, qui s'installe à Bagnères-de-Bigorre, dans les Pyrénées ; il meurt à Poitiers, soignant toujours son père.

Publications (liste partielle)Modifier

ÉponymieModifier

SourceModifier

  • Benoît Dayrat, Les botanistes et la flore de France, trois siècles de découvertes, Publications scientifiques du Muséum national d'histoire naturelle, 2003 et 2014, 690 p. (ISBN 9782856535486)
  • Philippe Jaussaud et Édouard R. Brygoo, Du Jardin au Muséum en 516 biographies, Muséum national d'histoire naturelle de Paris, 2004, 630 p.

Wedd. est l’abréviation botanique standard de Hugh Algernon Weddell.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI

Notes et référencesModifier

  1. Première partie en ligne, 1845.
  2. Lettre de Mme Weddell au président, 17 juin 1891, dans Bulletin de la société académique d'agriculture de Poitiers, no 307, 1891, p. 163.
  3. https://books.google.com/books?id=rgc-2ulpPw8C&pg=PA52.

Liens externesModifier