Ouvrir le menu principal

Hugh Gaitskell

politicien britannique

Hugh Gaitskell
Illustration.
Hugh Gaitskell en 1958.
Fonctions
Leader du Parti travailliste
Chef de l'Opposition
Premier ministre Anthony Eden
Harold Macmillan
Prédécesseur Clement Attlee
Successeur Harold Wilson
Biographie
Nom de naissance Hugh Todd Naylor Gaitskell
Date de naissance
Lieu de naissance Kensington, Londres
Date de décès (à 56 ans)
Lieu de décès Londres
Nationalité Britannique
Parti politique Part travailliste
Conjoint Dora Gaitskell (1901-1989)

Hugh Todd Naylor Gaitskell est un homme politique britannique membre du Parti travailliste, né le à Kensington en Londres et mort à Londres le . Il fut leader du Parti travailliste de 1955 à sa mort.

BiographieModifier

Hugh Gaitskell a étudié au Winchester College et au New College de l'Université d'Oxford, où il a obtenu son diplôme en 1927 avec un diplôme combiné en philosophie, politique et économie. En 1933/1934, il a été chargé de cours à l'Université de Vienne, où il est entré en contact avec Ludwig von Mises, entre autres. Gaitskell a également été témoin des luttes de février et des débuts de l'État corporatif, qui ont fait de lui un fervent partisan de la démocratie parlementaire et un social-démocrate réformiste.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, Gaitskell a travaillé au ministère de la Guerre économique dirigé par Hugh Dalton comme secrétaire particulier. Pour son service pendant la guerre, il a reçu le CBE en 1945. Lors des élections de la Chambre des communes de 1945, qui se soldèrent par une nette victoire des travaillistes, il entra au Parlement en tant que député de Leeds South et fut ensuite l'assistant personnel de Dalton, qui avait été nommé chancelier de l'Échiquier. Dès 1947 Gaitskell fut ministre du Combustible et de l'Énergie. En 1950 il fut nommé Chancelier de l'Échiquier succédant à Stafford Cripps. Il occupa ce poste jusqu'au retour des conservateurs au gouvernement en 1951. Il devint chef du Parti travailliste en 1955 après la démission de Clement Attlee, battant Aneurin Bevan. Il est considéré par certains comme "le meilleur premier ministre qui ne l'a jamais été".

En 1959, on s'attendait à une victoire du Parti travailliste, mais des doutes sur la faisabilité d'une augmentation des pensions et une campagne très réussie menée par Harold Macmillan sous le slogan "Vivre avec les conservateurs est mieux, ne laissez pas le Labour vous détruire" conduisirent au succès conservateur.

Gaitskell fut l'un des premiers modernisateurs de son parti, mais il tenta sans succès de modifier la section IV du programme du parti, qui prévoyait de vastes nationalisations. En revanche, il a résisté avec succès aux tentatives de fixation d'une position unilatérale du parti travailliste sur les questions d'armement nucléaire ; il a d'abord perdu un vote, mais a déclaré : "Je vais me battre, me battre et me battre encore pour sauver le parti que j'aime".

Gaitskell est mort d'un début soudain de la maladie auto-immune lupus érythémateux. Harold Wilson, un représentant de l'aile gauche, lui succéda.

Après sa mort, son épouse Dora Gaitskell a été élevée dans la noblesse en 1964 en tant que baronne Gaitskell, d'Egremont dans le comté de Cumberland et a été membre à vie de la Chambre des Lords jusqu'à sa mort en 1989.

Hugh Gaitskell est un ancien membre du comité directeur du groupe Bilderberg[1].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Former Steering Committee Members », sur Bildergbergmeetings.org

Article connexeModifier

Liens externesModifier