Ouvrir le menu principal

Hubert Rouger

homme politique français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rouger.

Hubert Rouger
Illustration.
Hubert Rouger en 1911.
Fonctions
Député du Gard
Maire de Nîmes
Prédécesseur Marius Valette
Successeur Charles Vauriot
Prédécesseur Josias Paut
Successeur Étienne Velay
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Calvisson
Date de décès (à 82 ans)
Lieu de décès Nîmes
Parti politique SFIO
Profession Vigneron

Hubert Rouger
Maires de Nîmes

Hubert Rouger est un homme politique français né le à Calvisson et décédé le à Nîmes.

Sommaire

BiographieModifier

D'abord vigneron, il devient en 1905 directeur d'une imprimerie coopérative à Nîmes. Militant socialiste, il collabore à de nombreux journaux et revues.

Conseiller municipal en 1908, puis adjoint en 1909, il devient maire de Nîmes de 1925 à 1940. En 1919, il est également conseiller général. Député SFIO du Gard de 1910 à 1919 puis de 1924 à 1940. Il est secrétaire de la Chambre de 1924 à 1928 et questeur en 1936.

De 1919 à 1928, il est conseiller général du Gard pour le canton d'Aigues-Mortes.

OuvrageModifier

  • Encyclopédie socialiste, syndicale et coopérative de l'Internationale ouvrière ; 3, 9-12. La France socialiste., t. 1, A. Quillet (Paris), (lire en ligne)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • « Hubert Rouger », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]
  • « Rouger (Hubert) », dans Ivan Gaussen (préf. André Chamson), Poètes et prosateurs du Gard en langue d'oc : depuis les troubadours jusqu'à nos jours, Paris, Les Belles Lettres, coll. « Amis de la langue d'oc », (notice BnF no FRBNF33021783), p. 96.
  • Florence Cosson (sous la dir. de Raymond Huard), Hubert Rouger et les débuts du socialisme dans le Gard (1875-1914) (mémoire de maîtrise en histoire), Montpellier, université Montpellier-III, 1993, 116 p. — consultable aux Archives départementales du Gard (cote 35 J 113).
  • Élodie Clément, Mohamed El Karouni et Rosalie Lacambra, « Hubert Rouger », dans David Mataix (dir.), Les Maires de Nîmes depuis la Révolution, Nîmes, Lacour, coll. « Rediviva », (ISBN 978-2-7504-2885-3), p. 129-135.

Liens externesModifier