Hubert Michon

évêque français

Hubert Michon
Biographie
Naissance
à Paris
Ordination sacerdotale
Décès (à 76 ans)
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par Mgr Simon Lourdusamy
Dernier titre ou fonction Archevêque émérite de Rabat
Archevêque de Rabat

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Hubert Michon, né le à Paris et mort le , est docteur en médecine, puis prêtre catholique, et archevêque de Rabat au Maroc de 1983 à 2001.

BiographieModifier

Hubert Louis Marie Félix Michon est né à Paris le [1]. Il est le fils de Félix Michon, directeur général de la Caisse d'épargne de Paris, et de Juliette Michon.

Après avoir obtenu son diplôme de docteur en médecine, Hubert Michon décide de devenir prêtre. Il est ordonné à 30 ans le pour le diocèse de Rabat par Mgr Émile Blanchet, ancien évêque de Saint-Dié[1]. Il poursuit longtemps son activité médicale dans la médina de Fès.

Nommé archevêque de Rabat le , il est ordonné évêque le suivant. Son principal consécrateur est Mgr Simon Lourdusamy, secrétaire de la Congrégation pour l'évangélisation des peuples[1].

Il reçoit le pape Jean-Paul II en 1985 à Casablanca[2].

Sur sa demande en 1988, Christian de Chergé, prieur de l'abbaye Notre-Dame de l'Atlas à Tibhirine en Algérie, son ancien condisciple au séminaire des Carmes à Paris, fonde un monastère annexe à Fès.

Il organise un synode à Rabat de 1993 à 1995, sur le thème : « Quelle Église au Maroc aujourd’hui ? »[2].

Hubert Michon démissionne de sa charge épiscopale le . Il est ensuite évêque émérite de Rabat[1].

Il meurt le [1]. Il est inhumé au cimetière du Montparnasse.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier