Ouvrir le menu principal

Hub and spoke ou réseau en étoile provient de l'anglais hub (moyeu) et spoke (rayon d'une roue).

Sommaire

InformatiqueModifier

Article détaillé : Réseau en étoile.

Dans les réseaux informatiques, le modèle de réseau en étoile désigne une architecture mettant en œuvre un point de connexion central qui peut atteindre chacune des terminaisons situées à la périphérie ; elle s'oppose à celles de réseau point à point et de réseau en anneau ou en bus.

AéronautiqueModifier

 
Planisphère montrant le système du Hub and spoke aéroportuaire.
Article détaillé : Plate-forme de correspondance.

En aéronautique, le hub and spoke est une configuration de vols, qui consiste à mettre en place des vols long-courriers effectués par des très gros porteurs (tels que l'A380), entre les grands aéroports. Les passagers changent ensuite d'avion, et sont amenés à leur lieu de destination par un avion plus modeste. Le hub and spoke s'oppose au point-to-point, où toutes les villes sont reliées entre elles. Cependant dans une économie qui se veut plus respectueuse des ressources, le hub and spoke est une aberration en termes de kilomètres parcourus/consommation (par passager) comparé, à modèle égal, avec le point-to-point, d'où l'échec relatif de l'utilisation de ce modèle par les compagnies aériennes (entraînant l'arrêt des commandes de l'A380) [1].

PresseModifier

Depuis le milieu des années 2010, plusieurs éditeurs de presse tels Condé Nast ou Jalou, s'orientant vers le web, ont créé des hubs européens ou mondiaux afin de fournir du contenu à l'ensemble de leurs éditions internationales numériques ou print[2].

RéférencesModifier

  1. Quel avenir pour le transport aérien ?
  2. Marc Baudriller, « Vogue édicte ses nouveaux canons », Challenges, no 569,‎ , p. 72 à 73 (ISSN 0751-4417)

Voir aussiModifier