Ouvrir le menu principal

Houdelaincourt

commune française du département de la Meuse

Houdelaincourt
Houdelaincourt
La fontaine-lavoir.
Blason de Houdelaincourt
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meuse
Arrondissement Commercy
Canton Ligny-en-Barrois
Intercommunalité CC des Portes de Meuse
Maire
Mandat
Rémy Bour
2014-2020
Code postal 55130
Code commune 55248
Démographie
Gentilé Houdelaincourtois
Population
municipale
306 hab. (2016 en diminution de 12,32 % par rapport à 2011)
Densité 19 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 32′ 58″ nord, 5° 28′ 26″ est
Altitude Min. 277 m
Max. 402 m
Superficie 16,07 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Meuse

Voir sur la carte administrative de la Meuse
City locator 14.svg
Houdelaincourt

Géolocalisation sur la carte : Meuse

Voir sur la carte topographique de la Meuse
City locator 14.svg
Houdelaincourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Houdelaincourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Houdelaincourt

Houdelaincourt est une commune française située dans le département de la Meuse, en région Grand Est.

GéographieModifier

Le village se trouve dans la vallée de l'Ornain. Il est entouré de prairies.

ToponymieModifier

La première mention du village, sous la forme de Hodelincourt, figure dans le diplôme de 982, établi par l'évêque saint Gérard, en faveur de l'abbaye Saint-Mansuy de Toul. Les documents postérieurs notent Houdelincourt (actes de 1286, 1327, 1460), Houdelaincuria (Regestrum Tullensis dioecesis beneficiorum, de 1402 ; pouillé de 1749), Houdelincour (cartes des états du duc de Lorraine, de 1700), Hodelaincuria (pouillé de 1711)[1].

HistoireModifier

Jusqu'en 1790, la paroisse faisait partie du diocèse de Toul, de l'arrondissement de Ligny et du doyenné de Gondrecourt puis elle passa au diocèse de Verdun, archiprêtré de Commercy, doyenné de Gondrecourt[1].

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2014 Robert Fernbach    
mars 2014 En cours Rémy Bour    

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[3].

En 2016, la commune comptait 306 habitants[Note 1], en diminution de 12,32 % par rapport à 2011 (Meuse : -2,33 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
450412532525567516519537569
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
613605603589621590556579535
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
504486505458404397385388386
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
441432395370358346358360362
2013 2016 - - - - - - -
326306-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

 
Chapelle Notre-Dame-de-la-Consolation.
  • Église Saint-Pierre-ès-Liens XVIe siècle, remplace un premier édifice du XIIIe siècle
  • Chapelle Notre-Dame-de-la-Consolation, construite en 1921.

La localité abrite une fontaine-lavoir de style gallo-romain, à plan semi-circulaire, construite entre 1848 et 1851 par Lerouge, architecte à Commercy.

La frise qui surplombe la colonnade porte une inscription en latin : HIC NIMPHÆ AGRESTES EFFUNDITE CIVIBUS URNAS., ce qui signifie « Ici, nymphes champêtres, déversez généreusement vos urnes pour les citoyens ».

Personnalités liées à la communeModifier

  • Aline Simonne Noro (Line Noro), actrice, née le 22 février 1900 à Houdelaincourt et décédée le 4 novembre 1985 à Paris.
  • Mike Lighting, musicien rock, écrivain, producteur né le 5 novembre 1992 à Varsovie a travaillé dans la commune de Houdelaincourt en 2008 pendant deux semaines dans l'entreprise Harquin Bâtiment.

HéraldiqueModifier

  Blason Coupé voûté: au 1er de gueules à deux clés d'or passées en sautoir, liées par une chaîne du même, accostées par deux croisettes d'argent, au 2e d'or à la poule d'eau essorant de sable, allumée d'or, becquée et membrée de gueules.
Détails
Création de R.A Louis avec les conseils de la Commission Héraldique de l'UCGL. Adopté par la commune en juin 2011.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Félix Liénard, Dictionnaire topographique du département de la Meuse, Imprimerie nationale, 1872, p. 172

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. a et b Gondrecourt-le-Château, inventaire topographique, 1981, p. 231 (ISBN 2-11-080752-0)
  2. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.