Ouvrir le menu principal

Hotel Nacional de Cuba

hôtel à La Havane, Cuba
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hôtel (homonymie), Nacional et Cuba (homonymie).
Hotel Nacional de Cuba
Havanna Hotel Nacional 1973 PD 1.jpg
Vue aérienne du Malecón et de la baie de La Havane
Localisation
Adresse
Coordonnées
Architecture
Type
Construction
Ouverture
Architecte
Style
Statut patrimonial
Classé au registre de la Mémoire du monde de l'UNESCO depuis 1982, et classé monument national de Cuba depuis 1988
Équipements
Niveaux
8Voir et modifier les données sur Wikidata
Chambres
457 dont 16 suites
Restaurants
4
Gestion
Site web

L'Hotel Nacional de Cuba ou Hotel Nacional est un palace 5 étoiles de 1930, de La Havane, capitale de Cuba. Cet emblème mythique du raffinement et du luxe de la culture de Cuba et de l'histoire de Cuba des années 1930[1], est classé au registre de la Mémoire du monde de l'UNESCO depuis 1982, et classé monument national de Cuba depuis 1988[2].

Sommaire

HistoriqueModifier

Ce palace est construit sur l'emplacement de l'ancien fort de Santa Clara de 1797, par le cabinet d'architecture américain McKim, Mead and White, avec un mélange de style monastère et cloîtres hispano-mauresque, néo-classique, palladien, colonial, et Art déco, avec de vastes jardins exotiques parsemés de cocotiers, sur la promenade du front de mer Malecón, avec vue panoramique sur la vieille Havane, la baie de La Havane, et la mer des Caraibes...

Il est inauguré le 30 décembre 1930, pour le Jour de l'an 1931, sous le président de la république de Cuba Gerardo Machado, avec à ce jour 457 chambres, 16 suites, 4 suites spéciales, 4 restaurants, 6 bars, 2 piscines, tennis, et cabaret de spectacles de musique cubaine, répartis sur 8 étages[3].

Il est fréquenté par de nombreuses célébrités de l'époque[4], dont Buster Keaton, Errol Flynn, Johnny Weissmuller, Walt Disney, Frank Sinatra, Ava Gardner, John Wayne, Marlene Dietrich, Gary Cooper, Marlon Brando, Ernest Hemingway, Youri Gagarine, Robert Redford, Robert De Niro, ainsi que d'innombrables chefs d'État et monarques du monde dont Édouard VIII et Wallis Simpson, Winston Churchill, et Jimmy Carter...

En décembre 1946 le palace accueille la célèbre conférence de La Havane du syndicat national du crime de la mafia américaine, organisée par les parrains capo di tutti capi Lucky Luciano, et Meyer Lansky, avec Frank Sinatra pour assurer l'animation des soirées de gala (Francis Ford Coppola s'en inspire pour son film Le Parrain 2 de 1974, avec Al Pacino et Robert De Niro). En 1955 Meyer Lansky parvient à convaincre le président cubain Fulgencio Batista de lui donner une partie du Nacional, que ce dernier rénove avec succès avec des suites de luxe, des discothèques, des restaurants, des bars, et un des casinos les plus prospères d'Amérique.

Suite de la révolution cubaine (1953-1959) de Fidel Castro et Che Guevara, le palace devient pendant les années 1960, une résidence pour représentants de gouvernements étrangers (dont le couple Jean-Paul Sartre-Simone de Beauvoir). Des canons anti-aériens sont installés dans les jardins durant la crise des missiles de Cuba de 1962. Suite à la dislocation de l'URSS de 1991, le Parti communiste de Cuba rouvre Cuba au tourisme international, et fait entièrement rénover l’hôtel en ruine en 1992.

ÉvénementsModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier