Hot Spot (film)

film sorti en 1990
Hot Spot
Titre québécois Point chaud
Titre original The Hot Spot
Réalisation Dennis Hopper
Scénario Nona Tyson
Charles Williams
Musique Jack Nitzsche
Acteurs principaux
Sociétés de production Orion Pictures
Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre thriller
Durée 130 minutes
Sortie 1990


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Hot Spot[1] (The Hot Spot) est un film américain réalisé par Dennis Hopper et sorti en 1990. Tiré du roman Hell Hath No Fury de Charles Williams (1953), il avait pour accroche anglo-saxonne A scorchingly erotic thriller « un thriller d'un érotisme brûlant ».

Sa bande originale d'inspiration blues est prestigieuse : John Lee Hooker, Miles Davis, Taj Mahal et Roy Rogers.

SynopsisModifier

Harry Madox, repris de justice flegmatique, débarque dans la petite ville de Landers, au Texas, dans l'intention de dévaliser sa banque. Charismatique et de bonne présentation, il obtient immédiatement une place de vendeur chez un concessionnaire automobile. Il fait la connaissance de plusieurs habitants : le shérif, qui soupçonne ses intentions, Sutton, le mauvais garçon local et surtout l'épouse de son patron, la sulfureuse Dolly et la secrétaire, la jeune Gloria. Harry est attiré à la fois par les deux femmes.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

  Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[3] et selon le carton du doublage français.

ProductionModifier

Genèse et développementModifier

The Hot Spot est initialement un projet porté par Mike Figgis. Il est finalement remplacé à la réalisation par Dennis Hopper. Cependant, quelques jours avant le début du tournage, l'acteur-réalisateur décide de tout changer, comme le révèle Don Johnson en 2014[4] :

« Mike Figgis avait écrit un scénario intitulé The Hot Spot, et c'était un film de braquage. Trois jours avant le début du tournage, Dennis Hopper est venu nous voir tous, il a convoqué une réunion un dimanche et il a dit : “D'accord, nous ne faisons pas ce script. Nous faisons celui-ci”. Et il a fait passer un script autour de la table qui avait été écrit pour Robert Mitchum dans les années 60... ou peut-être que c'était dans les années 50... et c'était basé sur un livre intitulé Hell Hath No Fury. Le film que nous avons fini par faire. C'était trois jours avant le début du tournage ! Alors il regardait tout le monde autour de la table et disait : "“Eh bien, vous savez, si Don Johnson abandonne, nous n'avons pas de film.” [Rires.] Et j'ai lu le script, et j'ai dit : “Wow !” Je veux dire, le script de Figgis était vraiment fluide et cool, et c'était un film de casse, mais c'était vraiment noir, le gars était un vagabond amoral, et tout était sur la façon dont les femmes allaient le faire tomber[4]. »

— Don Johnson, The A.V. Club, 2014

Paul Lewis, producteur des précédents films de Dennis Hopper, tentait en effet depuis des années de monter l'adaptation du roman Hell Hath No Fury avec Robert Mitchum[4].

Distribution des rôlesModifier

Avant de quitter le projet, Mike Figgis envisageait Elisabeth Shue dans le rôle principal. Les premiers choix de Dennis Hopper pour les rôles de Harry Madox et Dolly Harshaw étaient Mickey Rourke et Debra Winger. Le réalisateur avait déjà voulu recruter l'acteur pour son précédent film, Colors (1988). Don Johnson et Virginia Madsen tiendront finalement ces rôles. Le rôle masculin aurait été proposé à de nombreux acteurs Bruce Willis, Kevin Costner, Harrison Ford, Richard Gere, Dennis Quaid, Tom Selleck ou encore Patrick Swayze. Quant au rôle de Dolly, Dennis Hopper avait également imaginé Theresa Russell. Melanie Griffith — alors mariée à Don Johnson — sera un temps évoquée, mais elle était alors enceinte[4].

Le rôle de Gloria Harper est initialement envisagé pour Uma Thurman, avant de revenir à la jeune Jennifer Connelly, alors âgée de 19 ans[4].

TournageModifier

Le tournage a lieu d'août à octobre 1989 au Texas. Il se déroule notamment à Luling, Taylor et Austin[5]. La piscine naturelle de Hamilton Pool Preserve, située à environ 37 km à l'ouest d'Austin, sert pour la scène de baignade.

Bande originaleModifier

La musique du film est composée par Jack Nitzsche. Il est accompagné de nombreux musiciens célèbres : John Lee Hooker, Miles Davis, Taj Mahal, Tim Drummond et Roy Rogers.

Liste des titres[6]
  1. Coming To Town - 3:06
  2. Empty Bank - 2:19
  3. Harry's Philosophy - 2:46
  4. Dolly's Arrival - 1:17
  5. Harry And Dolly - 2:49
  6. Sawmill - 3:03
  7. Bank Robbery - 4:31
  8. Moanin’ - 3:20
  9. Gloria's Story - 3:24
  10. Harry Sets Up Sutton - 1:41
  11. Murder - 4:08
  12. Blackmail - 2:09
  13. End Credits - 5:19

AccueilModifier

Sur le sol américain, le film ne récolte que 1 293 976 $[7]. En France, il n'attire que spectateurs en salles. [8].

Notes et référencesModifier

  1. Hot Spot (littéralement le « point chaud ») est une boîte mal famée de la ville.
  2. (en) Release info sur l’Internet Movie Database
  3. « Fiche du doublage français du film », sur RS Doublage.
  4. a b c d et e (en) Trivia sur l’Internet Movie Database
  5. (en) Locations sur l’Internet Movie Database
  6. (en) Jack Nitzsche – The Hot Spot (Original Motion Picture Soundtrack) - Discogs
  7. (en) « The Hot Spot », sur Box Office Mojo (consulté le )
  8. « Hot Spot », sur JP's box-office (consulté le )

Liens externesModifier