Horace Archambeault

personnalité politique canadienne

Horace Archambeault
Illustration.
Horace Archambeault, 1898
Fonctions
Juge en chef du Québec
Prédécesseur Louis-Amable Jetté
Successeur Jean-Baptiste-Gustave Lamothe
Orateur du Conseil législatif du Québec
Prédécesseur Vildebon-Winceslas Larue
Successeur Adélard Turgeon
Conseiller législatif de Repentigny
Prédécesseur Louis Archambeault
Successeur Achille Bergevin
BarreauQuebec Logo.png 33e Bâtonnier du Québec
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance L'Assomption
Date de décès (à 61 ans)
Lieu de décès Trois-Pistoles
Parti politique Parti libéral du Québec
Diplômé de Université Laval
Profession Juriste

Horace Archambeault, également épellé Archambault, né le à L'Assomption et mort le à Trois-Pistoles, est un juriste et homme politique québécois. De 1911 à 1918, il est juge en chef du Québec.

BiographieModifier

Il est le fils du député Louis Archambeault et d'Élizabeth Dugal. Il est le frère de l'évêque Joseph-Alfred Archambeault.

Études et carrière d'avocatModifier

Il étudie au Collège de l'Assomption, puis au Séminaire de Québec et à l'Université Laval. Il est admis au barreau du Québec le . Il exerce la profession d'avocat à Montréal avec son frère Henri Archambeault, puis avec J.-A Bonnin, Henri-Benjamin Rainville et Honoré Gervais. Il est professeur à l'Université Laval à Montréal en droit commercial et maritime à partir de 1881. Il devient docteur en droit en 1886 et est créé conseiller de la reine en 1889. Il est secrétaire de la faculté de droit[Laquelle ?] de 1886 à 1891, puis doyen de 1915 jusqu'à son décès. Il est bâtonnier du Québec en 1900-1901.

PolitiqueModifier

Le , il est nommé au Conseil législatif du Québec pour représenter la division de Repentigny, celle de son père. Il appuie le Parti libéral du Québec. De 1897 à 1905, au sein des cabinets Marchand puis Parent, il occupe le poste de procureur général. Il est orateur du Conseil législatif du au , date de sa démission du conseil.

JugeModifier

Le , il est nommé juge à la Cour du banc du roi. Il est juge en chef du Québec du au et administrateur du Québec du au et du au .

DistinctionsModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier