Honkytonk Man

film sorti en 1982
Honkytonk Man
Réalisation Clint Eastwood
Scénario Clancy Carlie
Musique Steve Dorff
Acteurs principaux
Sociétés de production The Malpaso Company
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre drame
Durée 122 minutes
Sortie 1982


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Honkytonk Man est un film américain réalisé par Clint Eastwood et sorti en 1982.

SynopsisModifier

Durant la Grande Dépression, Red Stovall est un guitariste talentueux de country. Sentant qu'il passe à côté de sa carrière, il décide d'entreprendre un voyage en voiture à travers les États-Unis avec son neveu Whit, ainsi que son grand-père pour passer une audition au Grand Ole Opry à Nashville, Tennessee. Malheureusement, Red est atteint par la tuberculose et son désir d'enregistrer un disque semble sérieusement compromis. Chemin faisant il fait la connaissance de Marlène, une bonne à tout faire. Piètre chanteuse mais prête à tout pour quitter son trou et rejoindre Nashville où elle espère faire carrière dans la chanson. Elle sera le dernier rayon de soleil de Red, juste avant que celui meurt de la maladie , et juste au moment ou il enregistrait , enfin, un disque , avec une maison de disque de New york, venue auditionner de nouveaux talents à Nashville; le neveu quitte le cimetière en compagnie de Marlène et annonce qu'il part rejoindre ses parents, partis de l'Oklahoma vivre en Californie, Marlène veut se joindre à lui, car elle dit qu'elle a toujours voulu aller en Californie.

Fiche techniqueModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Producteur délégué : Fritz Manes
États-Unis :
France :

DistributionModifier

ProductionModifier

Genèse et développementModifier

L'histoire du personnage principal Red Stovall s'inspire en partie de la vie des célèbres chanteurs de country Jimmie Rodgers et Hank Williams[2].

Le rôle de grand-père Wagoneer est initialement prévu pour James Stewart, mais l'acteur le refuse. Le rôle revient finalement à John McIntire[3].

Plusieurs artistes de musique country (Marty Robbins, Porter Wagoner, Ray Price et Merle Travis) font une apparition dans le film. Ce film marque d'ailleurs la dernière apparition à l'écran de Marty Robbins, décédé quelques jours seulement avant la sortie américaine du film[3].

TournageModifier

Le tournage a lieu en Californie (Birds Landing, Mountain Ranch, Sheepranch, Latrobe) dans le Nevada (Fallon, Carson City, Dayton, Gardnerville, ) ainsi qu'à Nashville dans le Tennessee[4].

AccueilModifier

Le film reçoit des critiques plutôt positives. Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, il récolte 93% d'opinions favorables pour 14 critiques presse et une note moyenne de 7,0210[5]. Sur Metacritic, il obtient une note moyenne de 50100 pour 12 critiques[6].

Côté box-office, le film est un échec : il n'enregistre que 4 484 991 $ sur le sol américain et 50 371 entrées en France[7]. C'est l'un des plus mauvais résultat pour un film de Clint Eastwood[8],[9].

DistinctionModifier

Lors des Razzie Awards 1983, le film obtient une nomination au prix de la plus mauvaise chanson pour No Sweeter Cheater Than You[10].

CitationModifier

  • Red Stovall passe une audition dans une salle de spectacle et propose de chanter une chanson triste. Le tenancier du lieu approuve ce choix avec ces mots : « Un gars qui meurt ça plait au public, ça ».

Notes et référencesModifier

  1. (en) Dates de sortie sur l’Internet Movie Database
  2. Louis Skorecki, « Honkytonk Man. », (consulté le )
  3. a et b (en) Trivia sur l’Internet Movie Database
  4. (en) Locations sur l’Internet Movie Database
  5. (en) « Honkytonk Man (1982) », sur Rotten Tomatoes, Fandango Media (consulté le )
  6. (en) « Honkytonk Man Reviews », sur Metacritic, CBS Interactive (consulté le )
  7. Box-office - JP's box-office
  8. (en) Steven Ginsberg, « 'Tootsie,' 'Toy' And 'Dark Crystal' Win Big At National Box-Office », Daily Variety,‎ , p. 1
  9. (en) Honkytonk Man sur le site de l'American Film Institute
  10. (en) Awards sur l’Internet Movie Database

Liens externesModifier