Hit n Run – Parade Tour

Hit n Run - Parade Tour
Description de cette image, également commentée ci-après
Prince pendant un concert en Belgique
Tournée par Prince & The Revolution
Album promu Around the World in a Day & Parade
Date de début à Minneapolis, Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de fin à Yokohama, Drapeau du Japon Japon
Durée 7 mois
Producteur Warner Bros.
Titres voir programme
Nb. de concerts 34 au total
4 au Japon
12 aux États-Unis
18 en Europe
Audience 316 580
Pays visités 9

Tournées par Prince & The Revolution

Le Hit n Run - Parade Tour est une tournée de Prince et de son groupe The Revolution, organisée pour promouvoir l'album Parade, sorti en .

La tournée débute aux États-Unis, avant de passer par l'Europe en août, puis le Japon en septembre. La partie américaine, intitulée Hit n Run (ce qui pourrait se traduire par « concerts éclairs »), n'est pas une tournée complète, elle est constituée d'une dizaine de concerts donnés entre mars et . La plupart sont annoncés seulement quelques jours ou même quelques heures à l'avance. La branche européenne constitue par contre la première vraie tournée de Prince sur ce continent. Sheila E. et son groupe se produisent en première partie sur la plupart des dates. Elle sera souvent invitée pendant le spectacle de Prince.

HistoireModifier

Le Hit n Run - Parade Tour est la première et dernière tournée entreprise avec un line-up enrichi des membres de The Family, ce qui amène Leeds Eric à surnommer la formation remaniée The Counter-Revolution. L'adjonction de nouveaux membres, particulièrement les danseurs Wally Safford et Greg Brooks, ne va pas sans provoquer des tensions parmi les musiciens, Brownmark (en) remarquant : « On m'a placé derrière le piano, à côté de Bobby Z, derrière trois types qui étaient auparavant gardes du corps. J'ai eu l'impression d'être mis à l'écart »[1]. Brown Mark, ainsi que Wendy et Lisa, estiment que Prince transforme The Revolution en un groupe de rhythm and blues et de funk, s'éloignant du style pop rock autour duquel gravitaient ses trois derniers albums. Juste avant que le groupe embarque pour l'Europe, Brown, Wendy et Lisa menacent d'abandonner The Revolution ; Bobby Z doit littéralement supplier Wendy et Lisa de prendre part à la tournée. À la fin de celle-ci, il est évident que l'expérience représente la fin du groupe, et qu'il s'agissait de leurs derniers concerts. Le Parade Tour se termine début septembre par quatre shows au Japon. À la fin de l'ultime concert donné à Yokohama, Prince détruit ses guitares durant le dernier rappel, sur les dernières notes de Purple Rain[1].

Pendant la tournée, Prince aurait commencé une relation intime avec Sheila E., ils se séparent en 1988 après que Sheila a mis sa carrière entre parenthèses. Ils sont toujours restés amis depuis.

Le groupe The Revolution est dissous en , Prince congédie Wendy et Lisa, remplace le batteur Bobby Z par Sheila E., alors que Mark Brown démissionne.

Le groupeModifier

  • Prince : chant et guitare
  • Wendy Melvoin : guitare
  • Miko Weaver : guitare
  • Brown Mark : basse
  • Matt Fink : clavier
  • Lisa Coleman : clavier
  • Bobby Z. : batterie
  • Eric Leeds : saxophone et flute
  • Atlanta Bliss : trompette
  • Susannah Melvoin : chant
  • Jerome Benton, Wally Safford and Greg Brooks : chœurs et danse

ProgrammeModifier

Mutiny, It's Gonna Be a Beautiful Night, Do U Lie?, Condition of the Heart, The Ladder, ♥ or $ et America sont jouées lors de certains concerts. It's Gonna be a Beautiful Night est enregistrée durant le concert donné à Paris. Le morceau apparaît sur l'album Sign o' the Times.

Date des concertsModifier

Le concert de Detroit est enregistré intégralement, mais n'a jamais fait l'objet d'une sortie en vidéo. Un extrait de ce concert, Anotherloverholenyohead, est diffusé sur MTV et utilisé pour promouvoir cette chanson, sortie en single en 1986.

Prince a donné un concert spécial à Nice avant le début de la tournée le au Théâtre De Verdure. Le concert fut joué à guichets fermés.

Plus de 50 dates aux États-Unis furent annulées par Prince car il n'avait pas du tout apprécié que la critique s'acharne sur son nouveau film Under the Cherry Moon.

# Date Ville Pays Salle Audience
Amérique du Nord (Hit n Run)
1 Minneapolis   États-Unis First Avenue 1 500
2 Boston Metro Nightclub 1 250
3 Bloomington (Indiana) Carlton Celebrity Room 1 500
4 San Francisco Warfield Theater 2 175
5 Los Angeles Wiltern Theater 2 300
6 Détroit (Michigan) Masonic Temple 4 500
7 Cobo Arena 12 000
8 Louisville (Kentucky) Freedom Hall 13 000
9 Sheridan (Wyoming) Holiday Inn 175
10 Denver McNichols Arena 17 000
11 New York Madison Square Garden 20 000
12 20 000
Europe (Parade Tour)
13 Londres   Angleterre Wembley Arena 7 700
14 7 700
15 Busby's
16 Wembley Arena 7 700
17 Kensington Roof Gardens
18 Rotterdam   Pays-Bas Ahoy 8 927
19 8 927
20 8 927
21 Copenhague   Danemark Valbyhallen 4 200
22 Stockholm   Suède Isstadion 9 800
23 Paris   France Le New Morning 300
24 Le Zenith 6 000
25 Francfort   Allemagne Eissporthalle 6 500
26 Bruxelles   Belgique Vorst National 8 000
27 Francfort   Allemagne Eissporthalle 6 500
28 Essen Guggahalle 8 000
29 Hambourg Alsterdorfer Sporthalle 7 000
30 7 000
Asie (Parade Tour)
31 Ōsaka   Japon Festival Hall 9 000
32 9 000
33 Yokohama Yokohama Stadium 45 000
34 45 000

Box OfficeModifier

BibliographieModifier

  • (en) Jason Draper, Prince : Life & Times, Sterling Publishing, , 216 p. (ISBN 9781906002183)

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier