Historia de omnibus Gothorum Sueonumque regibus

L’Historia de omnibus Gothorum Sueonumque regibus (c'est-à-dire : Histoire de tous les rois Geats et suédois) est une œuvre posthume partiellement pseudo-historique de Johannes Magnus, le dernier archevêque catholique de Suède. Elle a été publiée en latin à Rome en 1554, dix ans après la mort de son auteur[1].

Frontispice de l'édition de 1558 de l' Historia, publiée à Bâle.

L’Historia est une critique implicite du roi Gustave Vasa, qui a introduit la Réforme protestante en 1527 ce qui cause l'exil de Johannes Magnus. Elle est néanmoins largement utilisée par les fils et successeurs de Gustave Vasa, à qui elle était dédicacée, puisqu'elle exaltait le glorieux passé du royaume suédois. Les deux fils utilisèrent la liste de rois partiellement fictifs qui commence avec Magog, petit-fils de Noé. En conséquence, les rois Eric XIV et Charles IX adoptèrent un numéro d'ordre pour leur nom beaucoup plus élevé que celui justifié par les sources historiques. Cette tradition se poursuit encore de nos jours avec l'actuel souverain Charles XVI de Suède. Une traduction de l'œuvre en suédois est publiée par Ericus Benedicti Schroderus en 1620.

Contenu de l'œuvreModifier

Les quinze premières parties de l’Historia traitent de l'histoire suédoise présumée avant l'an 1000, et contiennent également de longues digressions sur les Goths continentaux qu'il identifie avec les Geats. Johannes Magnus fonde son récit sur la Getica de Jordanes, la Gesta Danorum de Saxo Grammaticus, les listes royales médiévales et sa propre inspiration. Magog, petit-fils de Noé, devint le premier Roi de Suède, 88 ans après le Déluge. Il invente une liste de rois avec six Éric avant Éric le Victorieux et six Charles avant Karl Sverkerson. De cette façon, les monarques du XVIe siècle, Éric XIV et Charles IX, pouvaient se vanter d'avoir des nombres ordinaux équivalents à ceux des papes !

Ces souverains fictifs sont habituellement décrits en terme élogieux, sauf le roi inventé Gostagus (Ostanus, Östen III, numéro 90 dans la liste), présenté comme un tyran débauché : À peine une nuit dans toute l'année il s'abstenait de fornication, de viol, de l'inceste et des rapports sexuels les plus sales. Le récit sur Gostagus contient des références haineuses à Gustave Vasa, nommé lui-même Gostavus dans la même liste[2] ! Fortement patriotique, l'ouvrage distille également une grande animosité envers le Danemark[3].


No. Roi Nom suédois Accession au trône
1 Magog Magog 2259 BC
2 Suenno Sven 2217 BC
3 Gethar Götar I 2161 BC
4 Ubbo Ubbe 2101 BC
5 Siggo Sigge I 2000 BC
6 Ericus Erik I 1990 BC
7 Uddo Udde 1921 BC
8 Alo Ale 1896 BC
9 Othen Odin 1866 BC
10 Carolus Karl I 1746 BC
11 Biorno Björn I 1695 BC
12 Gethar Götar II 1599 BC
13 Siggo Sigge II 1570 BC
14 Berico Berig 1511 BC
15 Humulphus Humulf 1471 BC
16 Humelus Humble 1367 BC
17 Gothilas Gothil 1292 BC
18 Sigthunius Sigtun 1246 BC
19 Scarinus Skarin 1213 BC
20 Sibdagerus Svipdagr 1173 BC
21 Asmundus Asmund 1113 BC
22 Uffo Uffe 1065 BC
23 Hunigus Hunding 1021 BC
24 Regnerus Ragnar I 973 BC
25 Hothebrotus Hödbrodd 944 BC
26 Attilus Adils 879 BC
27 Hotherus Höder 830 BC
28 Rodericus Rörik 752 BC
29 Attilus Adils II 668 BC
30 Botuildus Botwild 638 BC
31 Carolus Karl II 596 BC
32 Grimerus Grim 548 BC
33 Tordo Tord I 508 BC
34 Gotharus Götar III 389 BC
35 Adulphus Adolf 315 BC
36 Algothus Algot 292 BC
37 Ericus Erik II 263 BC
38 Lindormus Lindorm 209 BC
39 Alaricus och

Gessillus

Alrik et

Gestiblinde

177 BC
40 Ericus Erik III 75 BC
41 Getricus Gautrekr 4 AD
42 Haldanus Halvdan I 42 AD
43 Vilmerus Filimer 70 AD
44 Nordianus Nordian 82 AD
45 Sivardus Sivar I 103 AD
46 Carolus Karl III 130 AD
47 Ericus Erik IV 169 AD
48 Haldanus Halvdan II 181 AD
49 Euginus Yngwin 194 AD
50 Ragnaldus Ragnvald 202 AD
51 Amunudus Amund I 220 AD
52 Hacho Hake 225 AD
53 Sivardus Sivar II 234 AD
54 Ingo Inge I 240 AD
55 Nearchus Njord 246 AD
56 Frotho Frode I 255 AD
57 Urbanus Urban I 257 AD
58 Ostenus Östen I 262 AD
59 Fliolmus Fjolner 265 AD
60 Svercherus Sveigðir 273 AD
61 Valander Vanlandi 276 AD
62 Visbur Visbur 282 AD
63 Domalde Domalde 288 AD
64 Domar Domar 307 AD
65 Attilus Adils III 314 AD
66 Dignerus Dyggvi 336 AD
67 Dagerus Dag le Sage 341 AD
68 Alaricus Alrik II 356 AD
69 Ingemarus, Ingo Ingemar I, Agne 367 AD
70 Ingellus Yngve 378 AD
71 Germundus Jorund 382 AD
72 Haquinus, Ringo Aun, Ring 387 AD
73 Egillus Egil Tunnadolg 399 AD
74 Gotharus Ottar Vendelkråka 405 AD
75 Fatho Faste 421 AD
76 Gudmudus Gudmud 427 AD
77 Adelus Adils 433 AD
78 Ostanus Östen II 437 AD
79 Ingemarus Ingvar 453 AD
80 Holstanus Halsten 455 AD
81 Biorno Björn II 460 AD
82 Raualdus Ragnvald II 464 AD
83 Suartmanus Swartman 481 AD
84 Tordo Tord II 509 AD
85 Rodulphus Rodulf 519 AD
86 Hathinus Hading 527 AD
87 Attilus Adils IV 547 AD
88 Tordo Tord III 564 AD
89 Algothus Algot II 582 AD
90 Gostagus, Oftanus Göstag, Östen III 606 AD
91 Arthus Arte 630 AD
92 Haquinus Håkan 649 AD
93 Carolus Karl IV 670 AD
94 Carolus Karl V 676 AD
95 Birgerus Birger I 685 AD
96 Ericus Erik V 700 AD
97 Torillus Toril 717 AD
98 Biornus Björn III 764 AD
99 Alaricus Alrik III 776 AD
100 Biornus Björn IV 800 AD
101 Bratemundus Bröt-Anund 824 AD
102 Sivardus Sivar III 827 AD
103 Herotus Herröd 842 AD
104 Carolus Karl VI 859 AD
105 Biornus Björn V 868 AD
106 Ingevallus, Ingellus Ingjald Illråde 883 AD
107 Olaus Olof Trätälja 891 AD
108 Ingo Inge II 900 AD
109 Ericus Erik Väderhatt (VI) 907 AD
110 Ericus Victoriosus Erik Segersäll (VII) 917 AD
111 Ericus Aorfel, Stenchillus Erik Årsäll (VIII) 940 AD
112 Olaus Schotkonung Olof Skötkonung 980 AD
113 Amundus Anund Jacob 1018 AD
114 Amundus Emund le Vieux 1035 AD
115 Haquinus Håkan Röde 1041 AD
116 Stenchillus Stenkil 1054 AD
117 Ingo Inge Ier 1059 Ad
118 Halstanus Halsten 1064 AD
119 Philippus Philippe 1080 Ad
120 Ingo Inge II 1110 AD
121 Ragualdus Ragnvald Knaphövde 1129 AD
122 Magnus Magnus le Fort 1134 AD
123 Suercherus Sverker Ier 1138 AD
124 Ericus Erik le Saint 1150 AD
125 Carolus Karl Sverkersson 1162 AD
126 Canutus Knut Eriksson 1168 AD
127 Suercherus Sverker II 1192 AD
128 Ericus Erik Knutsson 1208 AD
129 Ioannes Johan Sverkersson 1219 AD
130 Ericus Erik Eriksson läspe och halte 1223 AD
131 Valdemarus Valdemar Birgersson 1251 AD
132 Magnus Ladalos Magnus Ladulås 1277 AD
133 Birgerus Birger Magnusson 1290 AD
134 Magnus Magnus Eriksson 1319 AD
135 Albertus Albert de Mecklenbourg 1363 AD
136 Margareta Margrethe Ire 1395 AD
137 Ericus Pomeranus Erik de Pomeranie 1412 AD
138 Christophorus Christophe de Bavière 1441 AD
139 Carolus Canuti Karl Knutsson Bonde 1448 AD
140 Steno Sture senior Sten Sture le Vieil 1470 AD
141 Svanto Svante Sture 1504 AD
142 Steno Sture junior Sten Sture le Jeune 1512 AD
143 Gostavus Gustave Vasa 1520 AD

Articles liésModifier

Notes et référencesModifier

  1. (sv) Dick Harrison & Bo Eriksson, Sveriges historia 1350-1600. Stockholm: Norstedts, 2010, p. 310.
  2. (sv) Dick Harrison & Bo Eriksson, Sveriges historia 1350-1600. Stockholm: Norstedts, 2010, pp. 310-1
  3. (sv) V. Söderberg, "Johannes Magnus", Nordisk Familjebok, 2nd Edition, pp. 39-40, http://runeberg.org/nfbm/0036.html

BibliographieModifier

  • Anthony Stokvis, Manuel d'histoire, de généalogie et de chronologie de tous les États du globe, depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, préf. H. F. Wijnman, éditions Brill , Leyde 1889, réédition 1966, Volume II, chapitre IV: « États Scandinaves ». Tableau généalogique n° 1 p. 321.
  • (en) & (de) Peter Truhart, Regents of Nations, K. G Saur Munich, 1984-1988 (ISBN 359810491X), Art. « Sweden / Schweden », p. 2846-2847.