Histoire du rink hockey en Catalogne

Le rink hockey est un sport très populaire en Catalogne, comme en témoigne les succès remportés par les clubs catalans au niveau international.

OrigineModifier

Le , se dispute le premier match documenté de rink hockey (en catalan : hoquei patins) en Catalogne. Il se joue sur le terrain du Sportmen's Club, entre la Palais de justice (ca) et le parc de la Ciutadella[1].

À partir de cette date, on sait que se jouent des parties de hockey sur les nombreuses piste de patinage situées à Barcelone comme le Skating Ring Sport, l'Iris Park, le Kursaal ou le Turó Park (ca), ou encore sur les places publiques ou dans les frontons Colom et Comtal. Parmi les équipes pionnières, aujourd'hui toutes disparues, on peut citer le Sport Hockey Club, l'Indians Hockey Club, le Quatre Gats, le Skating Hockey Club, le Kursaal Skating Hockey Club, l'Athletic Hockey Club, l'Hispània ou le Skating Club Catalunya[1].

Malgré cela, le rink hockey tarde à s'organiser en Catalogne, ce n'est qu'en 1928, quatre ans après la création en 1924 de la Fédération internationale de patinage à roulettes (FIPR) qu'est créée la Federació Catalana d'Hoquei Patin (ca)[1],[2]. La Fédération est créée à l'initiative de sept clubs barcelonais le Skating Club Catalunya, le Skating Hockey Club, l'Unió Universitària, l'Hockey Patí Club Barcelona, le Racing Hockey Club, le Fellows et le Rollschuhe[1]. L'Italien Luigi Pironti di Campagna (ca), établi à Barcelone, joue un grand rôle dans cette création puisque les statuts de la Fédération sont établis à partir des statuts de la fédération italienne créée en 1922. Il deviendra le 1er président de la fédération[1].

En 1930, est organisé le premier championnat de Catalogne de rink hockey (ca) avec la participation de dix équipes : Skating Club Catalunya A et B, Skating Hockey Club A et B, Hockey Patí Club Barcelona A, B et C, Unió Universitària, Rollschuhe et Júnior. Le Skating Club Catalunya devient la 1re équipe championne de Catalogne[1].

Après la guerre civileModifier

Après la guerre civile espagnole, le rink hockey arrive à Reus, Vilafranca del Penedès et Sabadell. En 1941, Josep Maria Sastre s'installe en Galice et y développe le hockey. Laureà Medina i Masferrer, président de la fédération catalane de 1940 à 1944, fédération qui s'appelle dorénavant fédération catalano-baléare, impulse la création de la fédération espagnole de rink hockey. En 1946, les fédérations d'hockey sur gazon et de rink hockey fusionnent et la fédération espagnole de kockey et de patinage est créée.

À partir de 1947, sous l'impulsion de Juan Antonio Samaranch, l'équipe d'Espagne, composée exclusivement de Catalans, fait ses débuts à l'international. Son premier grand succès intervient en 1951, à Barcelone, où elle remporte le championnat du monde (qui est en même temps le championnat d'Europe). Elle remporte plus tard le championnat du monde de 1954 et celui de 1955, ainsi que le championnat d'Europe de 1957, toujours avec des joueurs catalans. Les clubs remarquables de cette époque sont le RCD Espanyol de Barcelone, l'Unió Club d'Hoquei, le CN Reus Ploms (ca), le Club Patí, le Reus Deportiu, le FC Barcelone et le Club Patí Voltregà.

En 1954, la fédération de patinage se scinde en deux avec la fédération d'hockey sur gazon qui prend son autonomie. Les deux fédérations seront dorénavant indépendantes.

Durant les années soixante et soixante-dix, le hockey catalan maintient son hégémonie au niveau espagnol, remportant tous les titres joués. Le RCD Espanyol qui ouvre sa section en 1972 succède au FC Barcelone en tant que club dominant du hockey catalan. Au niveau européen, le hockey catalan domine la coupe des champions en remportant depuis 1966 et jusqu'en 1985 toutes les éditions sauf une (en 1977) grâce au Club Patí Voltregà, au Reus Deportiu et au FC Barcelone.

À partir des années 1980, un club espagnol non catalan, le HC Liceo de La Coruña conteste la suprématie des clubs catalans en remportant plusieurs titres. L'ossature de ce club est d'ailleurs constitué de nombreux joueurs catalans et argentins.

Avec le retour de la démocratie en 1975, se déroulent les premières parties amicales de la sélection catalane de rink hockey (ca). Elle participe ainsi depuis 2004 à la compétition de la Golden Cup (ca) qu'elle a remporté à maintes reprises. Elle participe également au championnat panaméricain que l'équipe masculine a remporté en 2010 et l'équipe féminine en 2011. À noter que l'équipe de Catalogne est membre depuis de la confédération sud-américaine de patinage (ca) (CSP)[1].

Reconnaissance internationale provisoire de la fédération catalane de patinageModifier

Le , la Fédération catalane de patinage est provisoirement reconnue comme membre à part entière de la Fédération internationale de roller sports (FIRS). En octobre, l'équipe catalane participe et remporte le championnat du monde B de rink hockey masculin. Par cette victoire, la Catalogne peut participer au championnat du monde A.

De prétendues pressions politiques de la part de l'État espagnol font que, lors de l'assemblée générale de la FIRS qui se tient le à Fresno, la qualité de membre de la Catalogne n'est pas entérinée. Ainsi, l'équipe de Catalogne n'est plus autorisée à participer au championnat du monde A. La Fédération catalane fait appel de cette décision devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne. Le TAS donne finalement raison à la Fédération catalane et invalide pour irrégularités l'assemblée de Fresno obligeant la FIRS à refaire le vote d'admission de la Catalogne à la FIRS. Finalement, lors d'une nouvelle assemblée, la candidature de la Catalogne est à nouveau refusé mais cette fois là de manière plus juste. C'est finalement la sélection espagnole, constituée intégralement de joueurs catalans, qui participe au championnat du monde A et qui de plus le remporte !

Admission à la Confédération sud-américaine de patinageModifier

Le , la Fédération catalane de patinage est admise au sein de la Confédération sud-américaine de patinage (CSP) avec le statut de membre adhérent, ce qui lui donne le droit de s'exprimer, mais sans droit de vote. De cette manière, les équipes catalanes peuvent participer officiellement aux compétitions organisées par cette confédération dans les disciplines du rink hockey, du patinage de vitesse et du patinage artistique. Ce processus n'a pas été exempt de tensions à la suite du rejet de cette décision par l'Espagne.

Principaux joueurs catalansModifier

Notes et référencesModifier

(ca) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en catalan intitulé « Història de l'hoquei patins a Catalunya » (voir la liste des auteurs).
  1. a b c d e f et g (ca) Article « Hoquei sobre patins » sur le site enciclopedia.cat
  2. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac ad ae et af (ca) Article « Evolución histórica del hockey sobre patines » de Carles Gallén
  3. a b et c (ca) Pere Bosch, « Torna el diable verd », Avui,‎ (lire en ligne, consulté le 23 janvier 2019).
  4. (ca) Enciclopèdia de l'Esport Català, Barcelone, Enciclopèdia Catalana, 2012-2014 (ISBN 978-84-412-2106-2).
  5. a b c d e f g et h (ca) Jordi Camps, « Herois en temps obscurs : Campionat del món d'hoquei sobre patins 1951 », sur lesportiudecatalunya.cat, L'Esportiu, (consulté le 23 janvier 2019).
  6. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac ad ae af ag ah ai aj ak al am an ao ap aq ar as at au av aw ax ay az ba bb bc bd be bf bg bh bi bj bk bl bm bn bo bp bq br bs bt bu bv bw bx by bz ca cb cc cd ce et cf (en) « Players for team: Spain » [« Joueurs ayant joué pour l'équipe d'Espagne »], sur rinkhockey.net (consulté le 23 janvier 2019).
  7. a b et c (es) Carlos Becerra, « Por sus pasos contados : Consideraciones acerca del actual momento del hockey sobre patines español », sur hemeroteca.lavanguardia.com, La Vanguardia española, (consulté le 23 janvier 2019).
  8. a b c d et e (es) Santiago García, « Se celebró ayer el acto de entrega de las Medallas de la Ciudad al Mérito Deportivo : Fueron galardonados treinta y ocho deportistas barceloneses (voir paragraphe : Efusivos aplausos y felicitaciones) », sur hemeroteca.lavanguardia.com, La Vanguardia española, (consulté le 23 janvier 2019).
  9. a b et c (es) J. A. Lorén, « « Peret » Torras, emblema del hockey sobre patines », sur abc.es, ABC, (consulté le 23 janvier 2019).
  10. a b c d e f et g (es) « Medallas al Mérito Deportivo a la seleción española de hockey sobre patines », sur hemeroteca.lavanguardia.com, La Vanguardia española, (consulté le 23 janvier 2019).
  11. a b c d e et f (es) « Grandes jugadores : Jose Luis Huelves », sur hockeypatines.webnode.es (consulté le 23 janvier 2019).

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • (ca) Carles Gallén (directeur de la revue Stick), « Evolución histórica del hockey sobre patines » [« Évolution historique du rink hockey »], Apunts: Educació Física i Esports, no 23,‎ , p. 77-84 (lire en ligne, consulté le 18 janvier 2019) [PDF].
  • (ca) Carles Gallén, « Hoquei sobre patins », sur enciclopedia.cat, Gran Enciclopèdia Catalana (consulté le 18 janvier 2019).

Articles connexesModifier

Liens externesModifier