Ouvrir le menu principal
Article principal : Rams de Los Angeles.

Les Rams de Los Angeles sont une équipe professionnelle de football américain, précédemment connue en tant que Rams de Cleveland (entre 1941 et 1945) et Rams de Saint-Louis (de 1994 à 2015).

Ils étaient localisés à Los Angeles entre 1946 et 1993 avant d'y revenir en 2016. Cet article relate l'histoire de l'équipe au cours de toutes ces périodes.

1936-1945 : Les Rams de ClevelandModifier

1946-1994 : Les Rams de Los Angeles (1)Modifier

1946-1948 : Déménagement vers Los AngelesModifier

La demande adressée par Dan Reeves aux propriétaires des autres clubs de NFL pour pouvoir déplacer les Rams de Cleveland vers Los Angeles et d'y jouer au Los Angeles Memorial Coliseum, est refusée le 12 janvier 1946[1]. Reeves menace alors de mettre fin aux relations avec la NFL[1],[2],[3]. Après de multiples discussions, un accord est trouvé et la franchise est autorisée à déménager vers Los Angeles[1],[4],[5],[6]. La NFL devient la première industrie professionnelle de divertissement sportif sur l'ensemble des États-Unis[1].

À cette époque, la NFL n'autorisait pas les Afro-Américains à jouer dans sa ligue. Les Rams ayant reçu l'autorisation de déménager à Los Angeles, ils engagent des négociations pour louer le Coliseum de Los Angeles. Une des conditions préalables pour obtenir le bail était que la franchise devrait intégrer au moins un Afro-Américain. Les Rams acceptent cette condition[7],[8],[9],[10] et recrutent Kenny Washington le 21 mars 1946[11],[12],[13]. Ils engagent également le 7 mai 1946, Woody Strode, et débutent la saison avec deux joueurs afro-américains .Les signatures de Washington et de Stode, provoquent un tollé au sein des propriétaires des autres franchises mais finalement la NFL accepte ces engagements qui seront annonciateurs de la fin de la ségrégation raciale au sein de la NFL[14].

Les Rams sont la première équipe NFL à jouer à Los Angeles (les Los Angeles Buccaneers de 1926 étaient seulement une équipe jouant en déplacement), mais elle n'est pas la seule équipe professionnelle de football à jouer ses matchs à domicile au Colisée entre 1946 et 1949. la ligue All-America Football Conference y a fait évoluer les Dons de Los Angeles créant ainsi une concurrence à la NFL. Reeves qui pensait que Los Angeles était prête à posséder une équipe de football professionnel se retrouve voit ainsi l'apparition d'une seconde équipe concurrente dans la même ville. Reeves constate qu'il avait raison puisque lors du premier match de pré-saison contre les Redskins de Washington, le stade est comble (90 000 fans). L'équipe termine sa première saison à Los Angeles avec un bilan de 6-4-1, finissant deuxièmes de leur division derrière les Bears de Chicago. À la fin de la saison l'entraîneur principal Walsh est viré. Le Colisée sera la maison des Rams pendant plus de 30 ans (les Dons ayant fusionné avec eux fin de l'année 1949)[15]. Le stade avait déjà plus de 20 ans lors du premier match des Rams En 1948, le RB Fred Gehrke peint des cornes sur les casques des Rams créant ainsi le premier emblème moderne pour casque de football professionnel[14]. Fin 1949, les Dons fusionnent avec les Rams, la ligue All-America Football Conference ayant cessé ses activités.

1949-1956 : La fin de la formation à troisModifier

 
Elroy Hirsch a passé 9 saisons avec les Rams de Los Angeles de 1949 à 1957.

Le premier période de domination des Rams en Californie du Sud survient entre 1949 et 1955, avant l'instauration du Super Bowl . Ils disputeront à quatre reprises la finale du championnat NFL qu'ils remportent en 1951. Durant cette période, ils possédaient la meilleure attaque de la NFL, malgré le changement de QB, Bob Waterfield étant remplacé par Norm Van Brocklin en 1951. Les meilleurs joueurs offensifs de cette période étaient WR Elroy Hirsch, QB Van Brocklin et QB Waterfield. Associé avec son compatriote Hall of Famer Tom Fears, Hirsch crée le style des Rams. Durant la saison 1951, il gagne 1 495 yards et inscrit 17 touchdowns. La popularité de cette attaque a permet aux Rams de Los Angeles de devenir la première équipe de football professionnelle à voir tous ses matchs retransmis par la télévision en 1950.

1957–1964: Records d'assistanceModifier

1965–1969: Les Fearsome FoursomeModifier

1970–1972: Des changementsModifier

1973–1978: Champions de NFC WestModifier

1979: Première apparition au Super BowlModifier

1980–1982: Changement de stadeModifier

1983–1991: L'ère Dickerson et de RB RobinsonModifier

1992–1994: Lau revoir à la Californie du SudModifier

St. Louis Rams (1995–2015)Modifier

1995–1998: Les débuts à St. Louis sous l'ère Dick VermeilModifier

1999–2004: Le Greatest Show on TurfModifier

2005–2011: Pénurie de playoffsModifier

2012–2015: Les dernières années à St. LouisModifier

Depuis 2016 : Les Rams de Los Angeles (2)Modifier

2016: Retour à Los AngelesModifier

Le 12 janvier 2016, la NFL officialise le déménagement de la franchise à Los Angeles, celle-ci ayant été approuvée par la majorité des propriétaires de franchises NFL. Cet événement marque le retour de la franchise dans cette ville, 21 ans après qu'elle ait emménagé à Saint-Louis[16]. Elle évolue temporairement au Los Angeles Memorial Coliseum en attente de la fin de l'inauguration de leur futur stade, le Los Angeles Stadium at Hollywood Park situé à Inglewood dans le comté de Los Angeles[17].

2017: La résurrection et le titre de NFC WestModifier

Ils sélectionnent Jared Goff en premier choix global de la draft 2016. En 2017, les Rams engagent Sean McVay lequel devient le plus jeune entraîneur principal de l'histoire de la NFL. Sous sa direction, QB Jared Goff et RB Todd Gurley montrent de bonnes performances. L'équipe obtient une première saison avec un bilan positif depuis 2003.

2018: La route vers le Super BowlModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d MacCambridge, 2005, pp. 15–16.
  2. Littlewood, 1990, p. 160.
  3. Lyons, 2010, p. 118.
  4. Yost, 2006, p. 57–58.
  5. Davis writes Halas engineered the approval of the Rams move to Los Angeles, Davis, 2005, p. 201–202.
  6. Lyons, 2010, p. 117–118.
  7. MacCambridge, 2005, p. 19.
  8. Levy, 2003, p. 92–93.
  9. Davis, 2005, p. 202.
  10. Strode, 1990, p. 140.
  11. Coenen, 2005, p. 123.
  12. MacCambridge writes he was signed on May 4, 1946.
  13. Ross, 1999, p. 82.
  14. a et b « Fun Facts », St. Louis Rams (consulté le 5 décembre 2015)
  15. James P. Quirk and Rodney D. Fort, Pay Dirt: The Business of Professional Team Sports, p. 438, (ISBN 0-691-01574-0)
  16. (en) Dan Hanzus, « Rams to relocate to L.A.; Chargers first option to join », sur www.nfl.com, NFL, (consulté le 13 janvier 2016).
  17. (en) Conor Orr, « L.A. Coliseum eager to serve as temporary NFL home », sur www.nfl.com, NFL, (consulté le 14 janvier 2016).