Hiranuma Kiichirō

personnalité politique japonaise

Hiranuma Kiichirō (平沼 騏一郎 Hiranuma Kiichirō, dans la préfecture d'Okayama) était un homme d'État japonais et le trente-cinquième Premier ministre du Japon du au .

Hiranuma Kiichirō
Hiranuma Kiichiro.jpg
Fonctions
Premier ministre du Japon
-
Premier ministre du Japon
-
Membre de la chambre des pairs du Japon
Titre de noblesse
Baron
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
TokyoVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
平沼騏一郎Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom de pinceau
機外Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Fratrie
Hiranuma Yoshirō (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Parentèle
Takeo Hiranuma (arrière-petit-neveu et fils adoptif)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Religion
Parti politique
Condamné pour
Condamnation
Lieu de détention
Distinctions
Imperial Seal of Japan.svg
blason

BiographieModifier

 
Le cabinet Hiranuma avec notamment Fumimaro Konoe (en bas à droite), Kōichi Kido (deuxième rangée, de face), Seishirō Itagaki (dernière rangée en uniforme clair) et Mitsumasa Yonai (à sa gauche)

Hiranuma avait pour idée politique un Japon organisé en dictature, gouverné par les grands industriels du pays, les aristocrates et les détenteurs du pouvoir militaire. Il soutenait la politique belliciste du Japon envers la Chine, mais ne souhaitait pas la guerre contre les États-Unis. L'Empire du Japon fut néanmoins entraîné dans la guerre contre l'Occident à la suite de la signature du pacte tripartite avec l'Allemagne et à son refus de retirer ses troupes de Chine et d'Indochine française qui mena à l'attaque de Pearl Harbor.

Hiranuma cherchait aussi à promouvoir, notamment par le Shinto d'État, les rites shintoïstes qui devaient selon lui rythmer la vie du pays. Avec le prince Kotohito Kan'in, il mit en place le Conseil de recherche des rites Shintoistes.

Condamné par le Tribunal de Tokyo à la prison à vie, il est libéré sous condition en 1952.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Liens externesModifier