Ouvrir le menu principal

Hippolyte Pradelles

peintre français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hippolyte.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pradelles.
Hippolyte Pradelles
Portrait d'Hippolyte Pradelles by Courbet Mesdag collectie.png
Hippolyte Pradelles par Courbet
Naissance
Décès
(à 88 ans)
Bordeaux
Nationalité
Activité
Maître
Promenade en bateau au clair de lune (Musée des beaux-arts de Strasbourg)

Justin Jean-Baptiste Hippolyte Pradelles, né le à Strasbourg et mort le à Bordeaux, est un artiste peintre paysagiste français.

BiographieModifier

Fils d'officier, il fut l'élève des peintres alsaciens Gabriel-Christophe Guérin et Gustave Brion. Il participa à la Guerre de Crimée comme volontaire, et y croqua de nombreux dessins d'actualité dont quatre furent publiés par L'Illustration. Caporal au 6e régiment d'infanterie de ligne, il fait l'objet d'une évacuation sanitaire. Réformé à Saintes, où se trouvait le dépôt de son régiment, il y reprend son métier d'artiste.

Il est l'un des quatre artistes, avec Louis-Augustin Auguin, Jean-Baptiste Corot et Gustave Courbet, qui forment l'éphémère « groupe du Port-Berteau » réuni en 1862-1863 pour peindre de concert en plein air, sur les bords de la Charente à Bussac-sur-Charente, des paysages d'inspiration naturaliste. Comme son ami Auguin, il s'établit en 1863 à Bordeaux. Il y présente ses œuvres avec succès au Salon de la Société des Amis des Arts de Bordeaux, et y tient un atelier qui attire de nombreux élèves. Pradelles expose aussi au Salon de la Société nationale des beaux-arts à partir de 1863, ainsi qu'à la Société des Amis des Arts de Strasbourg.

Initialement aquarelliste et dessinateur, Hippolyte Pradelles s'adonna ensuite principalement à la peinture paysagiste d'inspiration régionaliste, mais composa également des scènes de genre et des sujets militaires.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources et bibliographieModifier

Liens externesModifier