Ouvrir le menu principal

Hippolyte Poterlet

peintre et graveur français
Hippolyte Poterlet
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 31 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Lieux de travail

Henri Louis Hippolyte Poterlet, né le à Épernay et mort le (à 31 ans) à Paris, est un peintre et graveur français.

BiographieModifier

Élève de Charlet, Poterlet cultiva la peinture et devint célèbre par la qualité des copies qu’il faisait des maitres anciens. Il n’avait que seize ans lorsqu’il fit, en 1818, la connaissance de Delacroix, alors qu’il copiait, au Louvre le Concert du Dominiquin. Dès lors, il inspira de la sympathie et de l’estime au futur chef de l’école romantique dont il copia, sur un format réduit, La Mort de Sardanapale, aujourd'hui au Musée Delacroix.

Poterlet, dont le talent, qui semblait promettre une brillante destinée, escomptée déjà par ses amis, exposa au salon de 1827 un sujet tiré de Peveril du Pic. Il exposa cependant Dispute de Trissotin et de Vadius au Salon Parisien de 1831.

Il se retira momentanément à la campagne à cause de la tuberculose dont il était déjà atteint, mais il sera fauché dans sa fleur avant d’avoir pu donner sa complète mesure de son talent. Il est souvent confondu avec son frère, Pierre Saint-Ange Poterlet (1804-1881).

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Étienne Charavay, Revue des documents historiques, vol. 7 à 8, Paris, Charavay frères, 1880, p. 17.
  • Étienne Moreau-Nélaton, Delacroix, raconté par lui-même : étude biographique d'après ses lettres, son journal, etc., vol. 1, Paris, Henri Laurens, 1916, p. 72.

Liens externesModifier