Ouvrir le menu principal

Hippolyte Ier d'Este

cardinal italien, archevêque d'Esztergom

Hippolyte Ier d'Este
Image illustrative de l’article Hippolyte Ier d'Este
Biographie
Naissance
Ferrare, Blason du Duché de Ferrare Duché de Ferrare
Décès
Ferrare, Blason du Duché de Ferrare Duché de Ferrare
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Alexandre VI
Titre cardinalice Cardinal-diacre
de S. Lucia in Silice
Évêque de l’Église catholique
Fonctions épiscopales Archevêque d'Esztergom
Administrateur de l'archidiocèse de Milan
Administrateur du diocèse d'Eger
Administrateur du diocèse de Capoue
Administrateur de l'archidiocèse de Ferrare
Administrateur de Modène
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Hippolyte Ier d'Este (né le à Ferrare, alors capitale du duché de Ferrare et mort le dans la même ville) est un cardinal italien de la fin du XVe et du début du XVIe siècle.

Il est l'un des fils d'Hercule Ier d'Este. Il est l'oncle du cardinal Ippolito II d'Este (1538) et le grand-oncle du cardinal Luigi d'Este (1561). Les autres cardinaux de la famille sont Alessandro d'Este (1599), Rinaldo d'Este (1641) et Rinaldo d'Este (1686).

BiographieModifier

Hippolyte d'Este est nommé administrateur d'Esztergom en 1487, à l'âge de 8 ans (et archevêque en 1504).

Selon l'Annuaire pontifical catholique de 1934, il est créé cardinal in pectore par Innocent VIII mais cette nomination n'est pas publiée[1]. Le pape Alexandre VI le crée cardinal lors du consistoire du .

Il est administrateur de l'archidiocèse de Milan de 1497 à 1519, administrateur du diocèse d'Eger de 1497 jusqu’à sa mort, administrateur du diocèse de Capoue de 1502 jusqu'à sa mort, administrateur de l'archidiocèse de Ferrare à partir de 1503, administrateur de Modène et abbé commendataire de Nonantola à partir de 1507.

Le cardinal d'Este ne participe pas au premier conclave de 1503 lors duquel Pie III est élu pape, participe au deuxième conclave de 1503 (élection de Jules II), mais ne participe pas à celui de 1513 (élection de Léon X). Il est très généreux pour les pauvres et est un grand ami des écrivains et artistes. Il est le protecteur de Ludovico Ariosto, l'Homère italien.

AnnexesModifier