Hippodrome Serge-Charles

hippodrome situé à Marcq-en-Barœul
(Redirigé depuis Hippodrome des Flandres)

Hippodrome Serge-Charles
Image illustrative de l’article Hippodrome Serge-Charles
Vue sur la tribune et la piste de l'hippodrome
Généralités
Noms précédents Hippodrome des Flandres
Surnom(s) Hippodrome du Croisé-Laroche
Adresse 137 boulevard Clemenceau
59700 Marcq-en-Barœul
Coordonnées 50° 40′ 02″ nord, 3° 05′ 35″ est
Construction et ouverture
Construction
Ouverture
Architecte Jean Papet
Rénovation 1995
2000
2010
Utilisation
Propriétaire Ville de Marcq-en-Barœul
Allure(s) Trot
Galop
Équipement
Surface 30 ha
Tribunes 1 000 places assises
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Hippodrome Serge-Charles
Géolocalisation sur la carte : Nord
(Voir situation sur carte : Nord)
Hippodrome Serge-Charles
Géolocalisation sur la carte : Métropole européenne de Lille
(Voir situation sur carte : Métropole européenne de Lille)
Hippodrome Serge-Charles

L'hippodrome Serge-Charles est un hippodrome situé à Marcq-en-Barœul dans le département du Nord. Il est le seul champ de courses hippiques en activité du département[réf. nécessaire]. Il est également connu sous le nom d'hippodrome du Croisé-Laroche ou sous son ancien nom hippodrome des Flandres.

HistoireModifier

Conçu en par l'architecte Jean Papet[1] sur un terrain de 55 hectares en pleine campagne, sa construction détourne le boulevard Clemenceau qui devait, à l'origine, rejoindre le carrefour du Croisé-Laroche[réf. nécessaire].

L'hippodrome inauguré le , en présence d'une foule innombrable[2]. Plusieurs nom furent envisagés, comme l'hippodrome de Lille Marcq-en-Barœul ou encore hippodrome des Trois Villes — car situé au centre du triangle Lille-Roubaix-Tourcoing. Il prit finalement le nom d'hippodrome des Flandres et fut dès l'origine un des plus actifs de l'hexagone et des mieux équipés de France[réf. nécessaire].

En 1935 et 1936, l'hippodrome accueille l'arrivée du Paris-Roubaix.

Après avoir subi les années de guerre, il est le lieu de la venue du général de Gaulle en pour lancer les activités du Rassemblement du peuple français dans le Nord[1],[3]. Il reprit son activité au début des années 1950. Avec le temps, il avait perdu de sa superbe allure, mais a toujours été une référence pour la qualité des épreuves qui s’y disputaient[réf. nécessaire].

L'urbanisation importante de Marcq-en-Barœul l'a réduit à un peu plus de 30 hectares, mais en a fait un des plus beaux espaces verts de l'agglomération. Situé au cœur de la métropole Lilloise, il a attiré les convoitises des investisseurs. Aussi, pour garder cet espace exceptionnel, la ville de Marcq-en-Barœul s'en est portée acquéreur en 1990.

Son projet était ambitieux : en faire un des hauts lieux de la Métropole où peuvent se développer de multiples activités. Les courses, bien sûr, mais aussi différents sports (le football, le golf, le rugby, l'équitation, le jogging) et de nombreuses manifestations comme des salons, des conventions réservées aux entreprises ou ouvertes au grand public.

La rénovation a débuté en 1995 avec la création des nouveaux boxes et du « Parc urbain ». Poursuivie en 1996 avec la réfection du bâtiment tribune, et notamment du restaurant, du club-courses et du « hall des paris », elle s'est achevée en 2000 avec la réalisation de l'éclairage des pistes de courses, l'une des plus belles réalisations de l'hexagone.

Cofinancé par la ville de Marcq-en-Barœul, l'Europe via le FEDER, les courses et la région, le « nouvel » hippodrome bénéficie d'installations modernes, spacieuses et confortables facilement adaptables à des manifestations très variées.

Il a été renommé par la ville le hippodrome Serge-Charles, en hommage à l'ancien maire de Marcq-en-Barœul[4].

InstallationsModifier

L'hippodrome accueille des courses de trot et de galop (plat) sur deux pistes :

  • Une piste intérieure en herbe, réservée aux galopeurs, longue de 1 500 m et dotée d'une ligne droite finale de 350 m.
  • Une piste extérieure en cendrée, réservée aux trotteurs, développant 1 665 m et dotée d'une ligne droite d'arrivée longue de 380 m.

En son centre est aménagé le Golf des Flandres.

Le bâtiment de la tribune comporte un vaste hall où sont installés les guichets de paris lors des réunions de courses, suffisamment vaste d'ailleurs pour abriter régulièrement diverses manifestations (réunions publiques, salons...).

GalerieModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

  1. a et b « L'hippodrome Serge Charles », sur www.marcq-en-baroeul.org (consulté le 12 février 2020)
  2. Cent ans de vie dans la région, Tome II ː 1914-1939, La Voix du Nord éditions, n° hors série du 17 février 1999, p. 53
  3. « 75e anniversaire de l'Hippodrome de Marcq-en-Baroul », sur www.marcq-en-baroeul.org (consulté le 12 février 2020)
  4. Édith Masse, « Sur les traces des anciens maires : Serge Charles à Marcq-en-Barœul », sur lavoixdunord.fr, La Voix du Nord, (consulté le 12 février 2020)

AnnexesModifier

Articles connexesModifier


Site officiel