Hinnerk Schönemann

acteur allemand
Hinnerk Schönemann
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Hinnerk Schönemann, né le à Rostock, est un acteur allemand.

Présent dans une trentaine de films au cinéma et dans une cinquantaine de téléfilms, il est au générique de nombreux films policiers allemands (Krimis).

BiographieModifier

Hinnerk Schönemann est le fils d'un couple de médecins, qui a en plus de lui deux sœurs cadettes. Il passe ses quatre premières années à Rostock, jusqu'à ce que ses parents se séparent. Il déménage alors avec sa mère à Berlin Est dans le quartier de Berlin-Friedrichshain[1]. Au début de 1988, il réussit à passer à l'Ouest et se rend à Hambourg. Il se scolarise également en Angleterre. Après la chute de la RDA, en 1992, il retourne chez ses parents à Berlin.

Il commence une formation d'acteur à l'université des arts de Berlin, qu'il termine en 2000. Auparavant, il avait quitté l'académie des arts dramatiques Ernst Busch prématurément[2]. C'est à cette époque qu'il obtient ses premiers rôles : à partir de 1998 dans des séries télévisées et des téléfilms, et à partir de 2001 au cinéma. Entre 2001 et 2003, il joue au théâtre Thalia de Hambourg.

Entre 2007 et 2008, il a un des rôles principaux dans la série télévisée Dr. Psycho – Die Bösen, die Bullen, meine Frau und ich (de). Depuis 2008, on peut le voir aux côtés de Mariele Millowitsch dans la série télévisée Marie Brand (de). Dans la série policière Finn Zehender (de), il tient le rôle-titre. Il a un rôle secondaire dans Cheval de guerre, film américain de Steven Spielberg. Depuis 2014, il incarne le vétérinaire Hauke Jacobs dans la série policière Nord bei Nordwest (de).

Hinnerk Schönemann a deux fils et vit depuis 2008 dans une ferme du Mecklembourg près de Plau am See[3],[4]. Il s'engage comme « ambassadeur » auprès de la fondation RobinAid et il est membre du jury de Klappe gegen Rassisimus (grande gueule contre le racisme).

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

Récompenses et distinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. (de) Beate von Strobel, « Meine Mutter - "Wir sind begrenzt gesellschaftsfähig" », Focus,‎ (lire en ligne)
  2. (de) « Heimkehr ins Paradies ».
  3. (de) Elmar Krekelern, « TV-Star Hinnerk Schönemann „Ich muss immer schaffen, machen, einreißen, aufbauen“ », Die Welt,‎ (lire en ligne).
  4. (de) Lena Kappei, « Bekennendes Landei - TV-Bulle Hinnerk Schönemann liebt Leben als Landei », B.Z.,‎ (lire en ligne).
  5. (de) « „Der Boxer und die Friseuse“: Sonderpreis der Deutschen Akademie der Darstellenden Künste », sur NDR-Presseportal,

Liens externesModifier