Échasse blanche

oiseau
(Redirigé depuis Himantopus himantopus)

Himantopus himantopus

Himantopus himantopus
Description de cette image, également commentée ci-après
Échasse blanche
Classification (COI)
Règne Animalia
Classe Aves
Ordre Charadriiformes
Famille Recurvirostridae
Genre Himantopus

Espèce

Himantopus himantopus
(Linnaeus 1758)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

L'Échasse blanche (Himantopus himantopus) est une espèce d'oiseau échassier limicole de la famille des recurvirostridae.

Dickcissel d'Amérique mâle perché sur un poteau métallique, chantant cou tendu et bec ouvert.

Chants et appels

Enregistrement 1 :

Écouter l'Échasse blanche
sur xeno-canto

DescriptionModifier

Cet échassier de taille moyenne (longueur totale de 37 cm ; envergure de 75 cm) est reconnaissable à ses formes élégantes, ses couleurs contrastées et ses très longues pattes roses semblables à des échasses. En vol, le dessous de ses ailes triangulaires semble tout noir, tandis que ses pattes dépassent de la queue d'environ 15 cm. Il émet un cri insistant et plaintif.

NourritureModifier

Ces oiseaux se nourrissent d'invertébrés principalement d'insectes aquatiques et de mollusques pris sur la vase, le sable, la végétation ou à la surface de l'eau.

 
Echasse blanche capturant un ver

HabitatModifier

Cette espèce fréquente les étangs bordés de roseaux, les champs inondés, les rizières, les salines, les lagunes et, moins souvent, les estuaires.

RépartitionModifier

Cosmopolite, cette échasse est absente d'une grande partie de l'Amérique et du centre-nord de l'Eurasie. En Europe, son aire se situe entre la Sicile et le 51e parallèle. Migratrice, elle hiverne surtout en Afrique. En France, c'est une visiteuse d'été nichant régulièrement en Camargue, dans la Dombes, en Bretagne, en Picardie et dans le Pas-de-Calais.

ReproductionModifier

 
Œuf d'échasse blanche au muséum de Toulouse

Le nid est un creux dans la vase ou le sable, souvent sur des îlots, en eau peu profonde. Il est garni d'herbes ou de feuilles. 3 à 4 œufs sont déposés en une ponte d'avril à juin.

ProtectionModifier

 
Deux échasses blanches

L'Échasse blanche bénéficie d'une protection totale sur le territoire français depuis 1976. Elle est inscrite à l'annexe I de la directive Oiseaux de l'Union européenne[1]. Il est donc interdit de la détruire, la mutiler, la capturer ou l'enlever, de la perturber intentionnellement ou de la naturaliser, ainsi que de détruire ou enlever les œufs et les nids et de détruire, altérer ou dégrader leur milieu. Qu'elle soit vivante ou morte, il est aussi interdit de la transporter, colporter, de l'utiliser, de la détenir, de la vendre ou de l'acheter.Toutefois depuis octobre 2009, ces interdictions ne s'appliquent plus aux oiseaux nés et élevés en captivité.

GalerieModifier

RéférencesModifier

  1. Le statut juridique des oiseaux sauvages en France, Ligue pour la protection des oiseaux

Voir aussiModifier

Références externesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :