Highland Reel

Highland Reel
Image illustrative de l’article Highland Reel
Highland Reel au départ de la Breeders' Cup Turf en 2016

Père Galileo
Mère Hveger
Père de mère Danehill
Sexe M
Naissance 2012
Pays de naissance Drapeau de l'Irlande Irlande
Pays d'entraînement Drapeau de l'Irlande Irlande
Éleveur Hveger Syndicate
Propriétaire Coolmore
Entraîneur Aidan O'Brien
Jockey Seamus Heffernan
Ryan Moore
Rating FIAH 123
Timeform 128
Nombre de courses 27
Nombre de victoires 10 (9 places)
Gains en courses 9 670 430 €
Principales victoires King George VI and Queen Elizabeth Diamond Stakes
Breeders' Cup Turf
Hong Kong Vase
Coronation Cup
Prince of Wales's Stakes

Highland Reel, est un cheval de course pur-sang anglais, né en 2012 de l'union de Galileo et Hveger, par Danehill. Appartenant au consortium Coolmore, étant entraîné en Irlande par Aidan O'Brien et monté par Ryan Moore. Avec ses 9 670 430 € de gains, il a été le cheval européen le plus riche de l'histoire des courses.

CarrièreModifier

Poulain de grande origine, Highland Reel est adjugé 460 000 Guinées lors des ventes de yearling Tattersalls en . Il débute à 2 ans, en juin, par une deuxième place dans un maiden, puis s'adjuge pour sa troisième sortie un groupe 2 en Irlande, les Vintage Stakes, mais sa campagne de deux ans s'arrête en juillet. À 3 ans, il fait sa rentrée directement dans un groupe 1, la Poule d'Essai des Poulains, à Longchamp, où il ne peut faire mieux que sixième, mais gagne ses galons classiques lors de la course suivante, toujours en France, où il s'incline dans le Prix du Jockey-Club face au champion New Bay. De retour au pays natal, il termine cinquième de l'Irish Derby, mais retrouve le chemin du succès durant l'été dans les Gordon Stakes (Gr.3). Trois semaines plus tard, il s'envole pour les États-Unis et remporte son premier groupe 1, les Secretariat Stakes, la première des multiples escapades fructueuses de ce grand voyageur appelé à courir sur tous les continents. À l'automne, son échec dans les Champions Stakes, cinquième derrière deux futurs vainqueurs du Prix de l'Arc de Triomphe, Golden Horn et Found, ne l'empêche pas d'aller affronter les Australiens dans le Cox Plate, où il finit troisième de la championne Winx, puis de réaliser une escale victorieuse à Hong Kong, où il s'adjuge le Hong Kong Vase devant le tenant du titre Flintshire.

Après une courte pause hivernale, Highland Reel, désormais âgé de 4 ans, enchaîne deux déconvenues, à Dubaï dans le Dubaï Sheema Classic (quatrième), puis à Sha Tin (Hong Kong), dans la Queen Elizabeth II Cup (sixième). De retour en Europe, il va s'offrir au cours de l'été un succès de prestige en remportant les King George VI & Queen Elizabeth Diamond Stakes, puis se classe deuxième des International Stakes. À l'automne, il s'aligne au départ du Prix de l'Arc de Triomphe avec une chance secondaire, mais en s'intercalant entre Found et Order of St George, il participe à un triplé historique, puisque les trois premiers appartiennent à Coolmore, sont entraînés par Aidan O'Brien et sont issus de Galileo. Pour conclure son année, Highland Reel s'offre une Breeders' Cup Turf (devant Flintshire et Found), mais ne peut conserver son titre dans le Hong Kong Vase, battu par le Japonais Satono Crown.

En 2017 comme l'année précédente, Highland Reel rentre dès mars dans le Dubaï Sheema Classic, mais y échoue à nouveau. En revanche, son mois de juin britannique est fructueux puisqu'il remporte coup sur coup la Coronation Cup et les Prince of Wales's Stakes. Mais dans les King George, il doit comme les autres subir la loi de la phénoménale pouliche Enable, terminant quatrième. Il ne tentera pas sa chance de nouveau contre elle dans l'Arc, qu'il délaisse pour une tentative dans les Champion Stakes, sa dernière course en Europe, où il ne peut rien contre le champion émergent Cracksman. En novembre, il tente de conserver son titre dans la Breeders' Cup Turf, mais doit s'avouer vaincu par le Français Talismanic et l'Américain Beach Patrol. Highland Reel retrouvera le premier cité un mois plus tard pour le Hong Kong Vase, et prend sa revanche, remportant une deuxième édition de la course, et réussissant des adieux victorieux à la compétition, puisque dans la foulée, il rejoint le parc d'étalons Coolmore, pour sa première saison de monte, ayant entre-temps ravi à Cirrus des Aigles le titre de cheval européen le plus riche de l'histoire, avec un compte en banque avoisinant les 10 millions d'euros (il sera dépossédé du titre en 2019 par l'Anglais Thunder Snow).

Résumé de carrièreModifier

Date Hippodrome Pays Course Statut Distance Jockey Place Écart Vainqueur ou deuxième Temps
2014, 2 ans
Leopardstown   Irlande Maiden 1 400 m S. Heffernan 2e / 7 3/4 Tombelaine 1'31"48
Gowran Park   Irlande Maiden 1 600 m J. O'Brien 1er / 9 12 Taqaseem 1'38"40
Goodwood   Royaume-Uni Vintage Stakes Gr. 2 1 400 m J. O'Brien 1er / 8 2 ¼ Tupi 1'26"81
2015, 3 ans
Longchamp   France Poule d'Essai des Poulains Gr. 1 1 600 m R. Moore 6e / 18 Make Believe 1'36"85
Chantilly   France Prix du Jockey-Club Gr. 1 2 100 m J. O'Brien 2e / 14 1 ½ New Bay 2'05"69
Curragh   Irlande Irish Derby Gr. 1 2 400 m R. Moore 5e / 8 Jack Hobbs 2'34"93
Goodwood   Royaume-Uni Gordon Stakes Gr. 3 2 400 m J. O'Brien 1er / 9 1 ½ Scottish 2'34"94
Arlington Park   États-Unis Secretariat Stakes Gr. 1 2 000 m S. Heffernan 1er / 7 5 ¼ Closing Bell 2'02"26
Leopardstown   Irlande Irish Champion Stakes Gr. 1 2 000 m J. O'Brien 5e / 7 Golden Horn 2'05"41
Moonee Valley   Australie Cox Plate Gr. 1 2 000 m R. Moore 3e / 14 Winx 2'02"98
Sha Tin   Hong Kong Hong Kong Vase Gr. 1 2 400 m R. Moore 1er / 13 1 ½ Flintshire 2'28"43
2016, 4 ans
Meydan   Dubaï Dubaï Sheema Classic Gr. 1 2 400 m R. Moore 4e / 9 Postponed 2'26"97
Sha Tin   Hong Kong Queen Elizabeth II Cup Gr. 1 2 000 m R. Moore 8e / 13 Werther 2'01"32
Ascot   Royaume-Uni Hardwicke Stakes Gr. 2 2 400 m S. Heffernan 2e / 9 Tête Dartmouth 2'32"06
Ascot   Royaume-Uni King George VI & Queen Elizabeth St. Gr. 1 2 400 m R. Moore 1er / 7 1 ¼ Wings of Desire 2'28"97
York   Royaume-Uni International Stakes Gr. 1 2 080 m S. Heffernan 2e / 12 1 ¼ Postponed 2'06"58
Leopardstown   Irlande Irish Champion Stakes Gr. 1 2 000 m C. O'Donoghue 7e / 12 Almanzor 2'08"93
Chantilly   France Prix de l'Arc de Triomphe Gr. 1 2 400 m S. Heffernan 2e / 16 1 ¾ Found 2'23"61
Santa Anita   États-Unis Breeders' Cup Turf Gr. 1 2 400 m S. Heffernan 1er / 12 1 ¾ Flintshire 2'23"00
Sha Tin   Hong Kong Hong Kong Vase Gr. 1 2 400 m R. Moore 2e / 14 1/2 Satono Crown 2'26"22
2017, 5 ans
Meydan   Dubaï Dubaï Sheema Classic Gr. 1 2 400 m R. Moore 7e / 7 Jack Hobbs 2'32"39
Epsom   Royaume-Uni Coronation Cup Gr. 1 2 400 m R. Moore 1er / 10 1 ¾ Frontiersman 2'33"34
Ascot   Royaume-Uni Prince of Wales's Stakes Gr. 1 2 000 m R. Moore 1er / 8 1 ¼ Decorated Knight 2'05"°4
Ascot   Royaume-Uni King George VI & Queen Elizabeth St. Gr. 1 2 400 m R. Moore 4e / 10 Enable 2'36"22
Ascot   Royaume-Uni Champion Stakes Gr. 1 2 000 m R. Moore 3e / 10 Cracksman 2'11"75
Del Mar   États-Unis Breeders' Cup Turf Gr. 1 2 400 m R. Moore 3e / 13 Talismanic 2'26"19
Sha Tin   Hong Kong Hong Kong Vase Gr. 1 2 400 m R. Moore 1er / 12 1 ¾ Talismanic 2'26"23

Au harasModifier

Higland Reel effectue sa première année de monte en 2018 au haras de Coolmore en Irlande, au tarif de 17 500 [1], et à Sewettenham Stud, en Australie, à Au$ 15 000[2].

OriginesModifier

Issu de la formule magique Galileo / Danehill, Highland Reel est le fruit d'un croisement intercontinental, puisque son exceptionnelle famille maternelle est australienne. Sa mère, Hveger se plaça au niveau classique (2e SA Fillies Classic, Gr.2, et 3e des Australasian Oaks, Gr.1), avant de se signaler au haras en Australie avec Valdemoro (Encosta de Largo), placée au niveau groupe 1 (2e Storm Queen Stakes et des Victoria Oaks) et en Europe via les propres frères de Highland Reel, l'excellent Idaho (Great Voltigeur Stakes, Gr.2, 2e Irish Derby, Ballysax Stakes, Gr.3, 3e Derby, King George VI & Queen Elizabeth II Diamond St, Goodwood Cup, Derby Trial Stakes, Gr.3), Cape of Good Hope (Ladbrokes Stakes, Gr.1, 2e Superlative Stakes, Gr.2, 3e Royal Lodge Stakes, Gr.2, 4e Prix du Jockey-Club), Nobel Prize (Ballysax Stakes, Gr.3) auxquels il faut ajouter Cercle de la Vie, mère de Angel Bleu (Dark Angel), lauréat du Prix Jean-Luc Lagardère et du Critérium International. Hveger est elle-même née dans la pourpre, puisque sa mère, Circles of Gold, fut une championne, lauréate des Australian Oaks, deuxième des Eat More Fruit 'n' Veg Stakes et des Queensland Oaks, avant de se révéler une grande matrone, auteure des champions Elvstroem (Danehill), vainqueur du Dubai Duty Free, des C F Orr Stakes, de la Caulfield Cup, des Underwood Stakes et du Victoria Derby, placé de groupe 1 en Europe, et Haradasun (Fusaichi Pegasus), lauréat des Queen Ann Stakes à Ascot, élu meilleur 3 ans d'Australie, lauréat du Doncaster Handicap, des George Ryder Stakes et troisième du Cox Plate.

PedigreeModifier

Origines de Highland Reel
Père
Galileo
b. 1998
Sadler's Wells
b. 1981
Northern Dancer
b. 1961
Nearctic
Natalama
Fairy Bridge
b. 1975
Bold Reason
Special
Urban Sea
ch. 1989
Miswaki
ch. 1978
Mr. Prospector
Hopespringseternal
Allegretta
ch. 1978
Lombard
Anatevka
Mère
Hveger
b. 2001
Danehill
b. 1986
Danzig
dkb/br. 1977
Northern Dancer
Pas De Nom
Razyana
b. 1981
His Majesty
Spring Adieu
Circles of Gold
b. 1991
Marscay
b. 1979
Biscay
Heart of Market
Olympic Aim
ch. 1983
Zamazaan
Gold Vink

Notes et référencesModifier

  1. (en-US) « Highland Reel - », Coolmore.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. (en) « Swettenham Stud », sur Swettenham Stud (consulté le )