Hieronymus Praetorius

musicien allemand
Hieronymus Praetorius
Description de l'image defaut.svg.

Naissance
Hambourg, Drapeau du Saint-Empire Saint-Empire
Décès (à 68 ans)
Hambourg, Drapeau du Saint-Empire Saint-Empire
Activité principale Compositeur

Hieronymus Praetorius (né le et mort le ) est un compositeur et organiste du nord du Saint-Empire qui se situe entre la fin de la Renaissance et le tout début du baroque. Il n'était pas parent avec Michael Praetorius, bien que la famille Praetorius eût beaucoup de musiciens distingués pendant les XVIe et XVIIe siècles.

BiographieModifier

Né à Hambourg, il y passa un long moment. Praetorius étudia l'orgue très tôt avec son père (Jacob Praetorius, également compositeur), après cela il partit à Cologne pour poursuivre ses études. En 1580, il devint organiste à Erfurt, mais y resta seulement deux ans avant de retourner à Hambourg en 1582. Il travailla ensuite avec son père comme organiste assistant à St. Jacobi, passant organiste principal en 1586, à la mort de celui-ci.

En 1596 il partit pour Gröningen où il rencontra Michael Praetorius et Hans Leo Hassler ; il fut vraisemblablement influencé par leur style, et à travers eux, par l'école vénitienne contemporaine de cette époque.

Il resta à Hambourg comme organiste à St. Jacobi jusqu'à sa mort.

Musique et influenceModifier

Praetorius écrivit des messes, dix mises en musique du Magnificat, et de nombreux motets, la plupart en latin. La plus grande part de sa musique est considérée comme appartenant au style polychoral vénitien, qui utilise de nombreuses voix divisées en quelques groupes. Ces compositions sont les premières à être écrites en Allemagne du nord dans le style vénitien progressiste. Le chœur y varie de 8 à 20 voix réparties en deux, trois ou quatre groupes, et devait être constitué d'excellents musiciens, si l'on considère à la fois la quantité et la difficulté des musiques qu'il écrivit.

Liens externesModifier