Ouvrir le menu principal
Ne pas confondre avec Heuliez, qui sont deux entreprises séparées.

Heuliez Bus
logo de Heuliez Bus
Logo actuel d'Heuliez Bus
illustration de Heuliez Bus
Un Heuliez GX 437 Hybride de Nantes

Création 21/08/1979 : immatriculation de la société
Dates clés - 1999 : Heuliez Bus devient filiale d'Irisbus, constitué par les activités cars et bus de Renault Bus et Iveco
- 2001 : Iveco rachète les parts de Renault Bus et devient ainsi actionnaire unique.
Fondateurs Adolphe Heuliez
Personnages clés Louis Heuliez (fondateur de la marque et créateur du logo Heuliez)
Forme juridique Société par actions simplifiée
Siège social Mauléon (Poitou-Charentes)
Drapeau de France France
Direction Giandomenico Demartini
Actionnaires Fiat Group
Activité Construction de véhicules automobiles
Produits Conception et assemblage d'autobus
Société mère - Heuliez (1979 - 1998)
- Iveco (1998 - ...)
Sociétés sœurs Principales :
- RVI (1984 - 2001)
- Irisbus (2002 - 2013)
- Iveco Bus (2013 - ...)
Secondaire :
- Mercedes-Benz Bus (1975 - 1995)
- Volvo (1996 - 2001)
Effectif 436 en 2017
SIREN 316696996
SIREN 316696996[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.heuliezbus.fr

Fonds propres 21 396 600 € en 2018
Chiffre d'affaires 131 112 100 € en 2018
Résultat net -3 628 200 € en 2018 (perte)

Heuliez Bus[2], entreprise française issue du Groupe Heuliez, est une société anonyme depuis 1979. Elle apparient depuis 2001 à 100 % au groupe Fiat Chrysler Automobiles par le biais de sa filiale Iveco.

HistoriqueModifier

OriginesModifier

C'est Adolphe Heuliez qui crée sa propre entreprise de maréchalerie mais c'est son fils Louis qui lui donne sa spécialité : la fabrication de charrettes anglaises, qui apporteront plus tard au Groupe Heuliez son emblème : la Carriole.

En 1923, Louis succède à son père et se distingue en mettant au point un nouveau procédé de caoutchoutage des roues de charrettes cerclées de fer, procédé technique qui rencontra un certain succès à l'époque.

En 1925, la carrosserie Heuliez réalise sa première application automobile avec une carrosserie break sur la base d'un châssis Peugeot 177B.

LancementModifier

En 1932, Heuliez signe la réalisation du premier autocar de la marque, réalisé avec une armature en bois.

La consécration vient en 1949 avec la première participation d'Heuliez au salon de l'Automobile de Paris. Elle y présente un autocar de grand tourisme sur la base du Citroën P 45. À partir de cette date, Heuliez poursuit la production d'autocars sur la base de différents châssis de constructeurs français (le marché français est fermé à la concurrence étrangère) mais intervient aussi pour des commandes privées de carrosseries industrielles pour des véhicules publicitaires.

En 1970, Heuliez se structure en plusieurs divisions autonomes dont le design, la construction automobile et la division autocars et autobus. Depuis la fin des années 1960 et jusqu'en 1985, Heuliez entretient une étroite collaboration avec Mercedes-Benz pour la fabrication en France des modèles "O 305" classique et articulé, destinés au marché français (manière habile de contourner la fermeture du marché national à la concurrence). Heuliez continue aussi la fabrication de carrosseries spéciales de véhicules des forces de l'ordre et de l'armée.

Aujourd'huiModifier

Sous la pression de Renault, qui a toujours refusé qu'un carrossier comme Heuliez puisse produire des autocars et autobus avec des composants étrangers et les commercialiser en France à moindre coût que ses productions, Heuliez crée une filiale indépendante Heuliez Bus, dont Renault (RVI) sera actionnaire minoritaire au début, puis en prendra le contrôle en 1991, lors de la tentative de fusion avortée entre Renault et Volvo. Renault racheta la participation de Volvo en 1998 pour ensuite lui permettre de négocier avec Iveco sa participation paritaire lors de la création d'Irisbus. Renault abandonnera le secteur autocar/autobus en 2001 en revendant toutes ses parts d'Irisbus à Iveco qui intègrera Heuliez dans son groupe.

Le 30 juillet 2009 Heuliez dirigée par Paul Queveau (388-711-194) est placée en liquidation judiciaire[3] comme le holding Groupe Henry Heuliez (625-520-044)[4].

Le 30 juin 2010 Heuliez New World (514-135-029) dirigé par Emilio Gallucio est placée en liquidation judiciaire[5].

Le 30 octobre 2010 le holding Heuliez Concord présidé par Olivier Picot (514-133-388) est placé en liquidation judiciaire après cession de ses actifs[6].

Elle est reprise par Heuliez Sas (523-035-970) avec comme actionnaire le holding de Pierre Baelen Gaillard[7]. Cette nouvelle société est placée en liquidation judiciaire le 30 septembre 2013[8].

Heuliez Manufacturing (509-061-255) a été placée en redressement judiciaire le 30 janvier 2018[9].

La structure exploitante actuelle est la société Heuliez Bus (316696996)[10].

En janvier 2011, l'usine Heuliez Bus de Rorthais a arrêté de fabriquer les trolleybus Irisbus Cristalis.

Organisation du groupeModifier

Aujourd'hui, l'entreprise Heuliez Bus fait partie du groupe CNH Industrial.

  • CNH Industrial
    • Poids-lourd
    • Véhicules militaires
      • ...
    • Machines agricoles et engins de chantier
      • ...
    • ...

Modifier

Les véhiculesModifier

Depuis la création d'Irisbus en 1999, Heuliez Bus est devenue une filiale du groupe Irisbus tout en gardant une certaine indépendance en conservant sa marque. Depuis 2001 et l'intégration pure et simple d'Irisbus dans le groupe Iveco après le rachat par le groupe Fiat de la part de RVI dans Irisbus, Heuliez est restée une simple filiale du groupe italien. Tous les modèles sont depuis cette date construits sur une base Iveco. La marque Heuliez est réservée au marché français (qui supporte toujours mal les marques étrangères), mais devient Iveco Bus pour l'exportation. Heuliez Bus a produit 13 439 autobus entre 1985 et 2006.

Comprendre la désignationModifier

 
Heuliez GX 127 & Heuliez GX 117
  • GX :
  • Les chiffres
    • Premier chiffre
      • Série 10 à 99 : autobus de type Minibus et Midibus (exception des GX 44, GX 57 et GX 87).
      • Série 100 : autobus de type Midibus court et long (exception des GX 107 et GX 187).
      • Série 200 : autobus de type Standard, collaboré avec Volvo (GX 217 uniquement ; exception du GX 237).
      • Série 300 : autobus de type Standard
      • Série 400 : autobus de type Articulé
    • Deuxième chiffre
      • Gamme 0 : autobus construits dans les années 1980–1990
      • Gamme 1 : autobus construits dans les années 1990–2000
      • Gamme 2 : autobus construits dans les années 2000–2010
      • Gamme 3 : autobus construits dans les années 2010 (exception du GX 237)
      • Gamme 8 : autobus construits dans les années 1980–1990 (GX 187 uniquement)
    • Troisième chiffre : le nom des modèles de la marque Heuliez Bus se termineront tous par un 7 (exception des GX 44 et GX 113)
    • Quatrième lettre : HYB (modèles hybrides), ELEC (modèles électrique), GNV (modèles au gaz naturel), GPL (GX 317 uniquement), BHNS (modèle type Bus à Haut Niveau de Service, devenu GX Linium en 2017)

Les différentes gammesModifier

  • Access'Bus : gamme d'autobus urbain lancée depuis 1994 ayant comme particularité d'avoir un plancher bas. Treize véhicules en font actuellement partie.
  • Compac'Bus : gamme d'autobus urbain lancée de 1990 à 1999 ayant comme particularité d'avoir un gabarit réduit. Seul le GX 77H en fait partie.
  • Inter'Bus : gamme d'autocars interurbain lancée de 1991 à 1998 ayant comme particularité de pouvoir faire de moyenne distance. Les GX 57 et GX 87 en font partie.
  • Euro'Bus : gamme d'autobus urbain prototype innové en 1988. Seul le GX 307H en fait partie.
  • Scolair'Bus : gamme d'autocar scolaire prototype innové en 1985. Seul le GS 77 en fait partie ; ce sera un Saviem SC10 modifié.

Modèles actuelsModifier

Cette liste comprend tous les autobus neufs de la marque.

Modèles Années Notes Images
Heuliez Bus GX 137 Depuis 2014 Midibus 2 ou 3 portes - Moteur Diesel placé à l'arrière.
Troisième génération de la Série 100 de la gamme Access'Bus - Succède au GX 127
 
Heuliez Bus GX 137 L Depuis 2014 Midibus long 2 ou 3 portes - Moteur Diesel placé à l'arrière.
Troisième génération de la Série 100 de la gamme Access'Bus - Succède au GX 127 L
 
Heuliez Bus GX 337 Depuis 2014 Autobus standard 2 ou 3 portes - Moteurs Diesel, gaz, hybride ou électrique placés à l'arrière.
Troisième génération de la Série 300 de la gamme Access'Bus - Succède au GX 327.
 
Heuliez Bus GX 437 Depuis 2014 Autobus articulé 3 ou 4 portes - Moteurs Diesel ou hybride placés à l'arrière.
Troisième génération de la Série 400 de la gamme Access'Bus - Succède au GX 427.
 
Heuliez Bus GX Linium Depuis 2017 Autobus standard 3 portes ou articulé 3 ou 4 portes de type BHNS - Moteur à l'arrière.
Succède à tous les BHNS de la marque.
 

En 2015, 56 % des ventes d'Heuliez Bus portaient sur des véhicules en motorisation hybride[11].

Modèles anciensModifier

Autobus récents plus commercialisés (après 2000)
Modèles Années Notes Images
Heuliez Bus GX 127 2005–2014 Midibus 2 portes - Moteur Diesel placé à l'arrière.
Deuxième génération de la Série 100 de la gamme Access'Bus - Succède au GX 117 et sera remplacé par le GX 137.
 
Heuliez Bus GX 127 L 2005–2014 Midibus long 2 ou 3 portes - Moteur Diesel placé à l'arrière.
Deuxième génération de la Série 100 de la gamme Access'Bus - Succède au GX 117 L et sera remplacé par le GX 137 L.
 
Heuliez Bus GX 327 2005–2014 Autobus standard 2 ou 3 portes - Moteurs Diesel, gaz et hybride placés à l'arrière.
Deuxième génération de la Série 300 de la gamme Access'Bus - Succède au GX 317 et sera remplacé par le GX 337.
 
Heuliez Bus GX 427 2007–2014 Autobus articulé 3 ou 4 portes - Moteurs Diesel, gaz et hybride placés à l'arrière.
Deuxième génération de la Série 400 de la gamme Access'Bus - Succède au GX 417 et sera remplacé par le GX 437.
 
Autobus contemporains (après 1990)
Modèles Années Notes Images
Heuliez GX 117 1998–2006 Midibus 2 portes - Moteur Diesel placé à l'arrière.
Première génération de la Série 100 de la gamme Access'Bus - Succède au GX 77H et sera remplacé par le GX 127.
 
Heuliez GX 117 L 1998–2006 Midibus long 2 ou 3 portes - Moteur Diesel placé à l'arrière.
Première génération de la Série 100 de la gamme Access'Bus - Succède au GX 77H et sera remplacé par le GX 127 L.
 
Heuliez GX 217 1996–2001 Autobus standard court 2 ou 3 portes - Moteurs Diesel et gaz placés à l'arrière développés avec Volvo sur châssis Volvo B10L.
Unique génération de la Série 200 de la gamme Access'Bus - Succède au GX 107 puis sera remplacé par le GX 317.
 
Heuliez GX 317 1994–2005 Autobus standard 2 ou 3 portes - Moteurs Diesel et gaz (gaz naturel et GPL) placés à l'arrière.
Première génération de la Série 300 de la gamme Access'Bus - Succède aux GX 107, GX 44 et GX 113 puis sera remplacé par le GX 327.
 
Heuliez GX 417 1995–2000 Autobus articulé 3 ou 4 portes - Moteurs Diesel et gaz placés à l'arrière développés avec Volvo sur châssis Volvo B10LA.
Première génération de la Série 400 de la gamme Access'Bus - Succède au GX 187 puis sera remplacé par le GX 427.
 
Autobus youngtimers (entre 1970 et 1990)
Modèles Années Notes Images
Heuliez GX 17 1982–1990 Minibus de 17 places sur la base du Renault Master I.
Succède au Coyote ayant la base du Citroën C35, n'as aucun successeur[12].
 
Heuliez GX 77H 1990–1999 Midibus 2 portes - Moteur Diesel placé au centre.
Unique modèle de la gamme Compac'Bus - N'a aucun prédécesseur ; sera remplacé par les GX 117 et GX 117 L.
 
Heuliez GX 107 1984–1996 Autobus standard 2 ou 3 portes - Moteur Diesel placé à l'arrière.
Succède au O 305 et sera remplacé par les GX 217 et GX 317.
 
Heuliez GX 44 1986–2001 Autobus standard 2 portes modifiés principalement pour la ville de Nantes à partir d'Heuliez O 305 ou de Mercedes-Benz O 305 avec carrosserie de GX 107 - Moteur Diesel placé à l'arrière.
Succède au O 305 et sera remplacé par le GX 317.
 
Heuliez GX 113 1985–1995 Autobus standard 2 portes fabriqué pour la ville de Marseille - Moteur Diesel placé à l'arrière.
Succède au O 305 et sera remplacé par le GX 317.
 
Heuliez GX 87H 1986 Autobus aéroportuaire standard 3 portes - Moteur Diesel placé à l'arrière.
N'as aucun prédécesseur ; sera remplacé indirectement par le GX 317.
 
Heuliez GX 307H 1988 Autobus prototype standard 2 ou 3 portes - Moteur Diesel placé au centre.
Unique modèle de la gamme Euro'Bus - N'as aucun prédécesseur ; sera remplacé indirectement par le GX 317.
 
Heuliez GX 187 1984–1996 Autobus articulé 3 portes - Moteurs Diesel placés à l'arrière.
Succède au O 305 G puis sera remplacé par le GX 417.
 
Heuliez GX 237 1986 Autobus prototype bi-articulé 4 portes - Moteur Diesel placé à l'arrière.
Sera fabriqué en collaboration avec Renault Trucks en tant que Megabus (avec carrosserie de GX 187).
 
Heuliez O 305 1975–1984 Autobus standard 2 ou 3 portes - Moteurs Diesel placés à l'arrière produit par Mercedes-Benz.
N'a aucun prédécesseur ; sera remplacé par le GX 107.
 
Heuliez O 305 G 1976–1984 Autobus articulé 3 ou 4 portes - Moteurs Diesel placés à l'arrière produit par Mercedes-Benz.
N'a aucun prédécesseur ; sera remplacé par le GX 187.
 
Autocars youngtimers (entre 1970 et 1990)
Modèles Années Notes Images
Heuliez-Renault PR 10S 1984 - ? Développé avec Renault Bus  
Heuliez-Renault PR 8C 1985 - ? Développé avec Renault Bus  
Heuliez-Saviem GS 77 1985 - ? Développé avec Saviem  
Heuliez-Renault GX 27 1986 - ? Développé avec Renault Bus  
Heuliez-Renault GX 37 1986 - ? Développé avec Renault Bus  
Heuliez-Renault GX 47 1986 - ? Développé avec Renault Bus  
Heuliez-Volvo GX 57 1991–1998 Développé avec Volvo sur châssis B10B  
Heuliez-Volvo GX 87 1992–1998 Développé avec Volvo sur châssis B10MA  
Heuliez-Renault GX 97 ? Développé avec Renault Bus  
Heuliez-Renault GG7985 1985 G pour Gérard Quéveau patron d'Heuliez à l'époque, le second G pour Georges Vassard, directeur technique a la RATP, 79 pour le département des Deux Sèvres, 85 pour l'année 1985, date à laquelle la commercialisation du modèle était prévue.  

Notes et référencesModifier

  1. OpenCorporates, (base de données) 
  2. « Chiffre d'affaires, résultat, bilans et identité », sur www.societe.com (consulté le 8 juin 2019)
  3. « HEULIEZ (CERIZAY) Chiffre d'affaires, résultat, bilans sur SOCIETE.COM - 388711194 », sur www.societe.com (consulté le 27 février 2019)
  4. « GROUPE HENRI HEULIEZ (CERIZAY) Chiffre d'affaires, résultat, bilans sur SOCIETE.COM - 625520044 », sur www.societe.com (consulté le 27 février 2019)
  5. « HEULIEZ NEW WORLD (CERIZAY) Chiffre d'affaires, résultat, bilans sur SOCIETE.COM - 514135029 », sur www.societe.com (consulté le 27 février 2019)
  6. « HEULIEZ CONCORD (CERIZAY) Chiffre d'affaires, résultat, bilans sur SOCIETE.COM - 514133388 », sur www.societe.com (consulté le 27 février 2019)
  7. « SAS BAELEN GAILLARD 2 (PARIS 17) Chiffre d'affaires, résultat, bilans sur SOCIETE.COM - 478866791 », sur www.societe.com (consulté le 27 février 2019)
  8. « HEULIEZ SAS (CERIZAY) Chiffre d'affaires, résultat, bilans sur SOCIETE.COM - 523035970 », sur www.societe.com (consulté le 27 février 2019)
  9. « HEULIEZ MANUFACTURING (CERIZAY) Chiffre d'affaires, résultat, bilans sur SOCIETE.COM - 509061255 », sur www.societe.com (consulté le 27 février 2019)
  10. « HEULIEZ BUS (MAULEON) Chiffre d'affaires, résultat, bilans sur SOCIETE.COM - 316696996 », sur www.societe.com (consulté le 27 février 2019)
  11. Jean-Philippe Pastre, « L’hybride représente 56% des volumes d’Heuliez Bus en 2015 »,
  12. Heuliez GX 17 sur le site Trans'Bus

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externeModifier