Heuliez Bus

Heuliez Bus
logo de Heuliez Bus
Logo actuel d'Heuliez Bus
illustration de Heuliez Bus
Un Heuliez GX 437 Hybride de Nantes

Création 21 août 1979 : immatriculation de la société
Dates clés 1999 : Heuliez Bus devient filiale d'Irisbus, constitué par les activités cars et bus de Renault Bus et Iveco

2001 : Iveco rachète les parts de Renault Bus et devient ainsi actionnaire unique.
2021 : Heuliez Bus perd son indépendance commerciale

Fondateurs Adolphe Heuliez
Personnages clés Louis Heuliez (fondateur de la marque et créateur du logo Heuliez)
Forme juridique Société par actions simplifiée
Siège social Mauléon (Poitou-Charentes)
Drapeau de la France France
Direction Giandomenico Demartini
Actionnaires Drapeau de l'Italie CNH Industrial
Activité Construction de véhicules de transport en commun
Produits Conception et assemblage d'autobus
Société mère Heuliez (1979 - 1998)

Iveco (1998 - 2013)
CNH Industrial (depuis 2013)

Sociétés sœurs Principales :

RVI (1984 - 2001)
Irisbus (2002 - 2013)
Iveco Bus (depuis 2013)
Secondaire :
Mercedes-Benz Bus (1975 - 1995)
Volvo (1996 - 2001)

Effectif 436 en 2017
SIREN 316696996
SIREN 316696996[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
TVA européenne FR56316696996Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.heuliezbus.fr

Fonds propres 21 396 600 € en 2018
Chiffre d'affaires 131 112 100 en 2018
Résultat net -3 628 200 € en 2018 (perte)

Heuliez Bus est constructeur d'autobus français fondé en 1979, filiale du groupe CNH Industrial depuis 2013[2]. Heuliez Bus est issue de l'ancien groupe français Heuliez.

HistoriqueModifier

OriginesModifier

C'est Adolphe Heuliez qui crée sa propre entreprise de maréchalerie, mais c'est son fils Louis, qui lui donne sa spécialité : la fabrication de charrettes anglaises, qui apporteront plus tard au Groupe Heuliez son emblème : la Carriole.

En 1923, Louis succède à son père et se distingue en mettant au point un nouveau procédé de caoutchoutage des roues de charrettes cerclées de fer, procédé technique qui rencontra un certain succès à l'époque.

En 1925, la carrosserie Heuliez réalise sa première application automobile avec une carrosserie break sur la base d'un châssis Peugeot 177B.

LancementModifier

En 1932, Heuliez signe la réalisation du premier autocar de la marque, réalisé avec une armature en bois.

La consécration vient en 1949 avec la première participation d'Heuliez au salon de l'Automobile de Paris. Elle y présente un autocar de grand tourisme sur la base du Citroën P 45. À partir de cette date, Heuliez poursuit la production d'autocars sur la base de différents châssis de constructeurs français (le marché français est fermé à la concurrence étrangère) mais intervient aussi pour des commandes privées de carrosseries industrielles de petites séries pour des véhicules publicitaires.

En 1970, Heuliez se structure en plusieurs divisions autonomes dont: le design, la construction automobile de petites séries et la division autocars et autobus. Depuis la fin des années 1960 et jusqu'en 1985, Heuliez entretient une étroite collaboration avec Mercedes-Benz pour la fabrication en France des autobus "O 305" classique et articulé avec remorque, destinés au marché français (manière habile de contourner la fermeture du marché national à la concurrence). Heuliez continue aussi la fabrication de carrosseries spéciales de véhicules des forces de l'ordre et de l'armée.

Heuliez Bus revendu plusieurs foisModifier

Sous la pression de Renault, qui a toujours refusé qu'un carrossier comme Heuliez puisse produire des autocars et autobus avec des composants étrangers et les commercialiser en France à moindre coût face à ses productions, Heuliez réagit et crée une filiale indépendante Heuliez Bus, dont Renault (RVI) sera actionnaire minoritaire au début, puis en prendra le contrôle en 1991, lors de la tentative de fusion avortée entre Renault et Volvo. Renault racheta la participation de Volvo en 1998 pour ensuite lui permettre de négocier avec Iveco sa participation paritaire lors de la création d'Irisbus. Renault est contraint par l'Union Européenne d'abandonner le secteur autocar/autobus en 2001, et a revendu toutes ses parts d'Irisbus à Iveco qui intégrera Heuliez dans son groupe.

En 2013, à la suite de la revente du groupe Fiat Industrial par CNH Global, Heuliez Bus devient une filiale du groupe CNH Industrial, nouvelle identifiée du nouveau groupe à la suite de leur fusion. Ce rachat permet à Heuliez de se développer à l'international sous sa propre marque (la marque Heuliez étant vendu sous la marque Irisbus jusqu'en 2013 sur le marché étranger).

En , l'usine Heuliez Bus de Rorthais a arrêté de fabriquer les trolleybus Irisbus Cristalis ETB 12 et 18, Alstom ne fournissant plus les chaînes de traction à Iveco.

Organisation du groupeModifier

Depuis 2013, l'entreprise Heuliez Bus fait partie du groupe CNH Industrial.

Perte de son indépendance commercialeModifier

Le 11 mai 2021, Heuliez Bus annonce une restructuration au sein des sociétés Iveco Bus et Heuliez Bus avec la fusion des deux équipes commerciales. Cela signe donc la perte d'indépendance d'Heuliez, Iveco France reprenant à son compte la vente, le service après-vente et la fourniture des pièces détachées des produits Heuliez.

Heuliez, spécialiste des autobus électriques du groupe CNH IndustrialModifier

À la suite de l'annonce par le groupe Heuliez Bus le 11 mai 2021 d'une réorganisation au sein des sociétés Iveco Bus et Heuliez Bus, le groupe précise également qu'il va se spécialiser dans la production d'autobus électriques et se positionnant comme un pôle d'excellence Électromobilité, grâce à son usine de Rorthais et l'ensemble de ses installations industrielles, dont sa piste d'essais intégrée dans son usine.

  • CNH Industrial
    • Poids-lourd
    • Véhicules militaires
      • ...
    • Machines agricoles et engins de chantier
      • ...
    • ...

Modifier

Les véhiculesModifier

 
Un Heuliez GX 337 électrique avec la nouvelle face avant lancée en 2020.

Depuis la création d'Irisbus en 1999, Heuliez Bus est devenue une filiale du groupe Irisbus tout en gardant une certaine indépendance en conservant sa marque. Depuis 2001 et l'intégration pure et simple d'Irisbus dans le groupe Iveco après le rachat par le groupe Fiat de la part de RVI dans Irisbus, Heuliez est restée une simple filiale du groupe italien. Tous les modèles sont depuis cette date construits sur une base Iveco. La marque Heuliez est réservée au marché français, mais devient Iveco Bus pour l'exportation. Heuliez Bus a produit 13 439 autobus entre 1985 et 2006.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier