Hervé Mangon

personnalité politique française

Hervé Mangon, né à Paris le , mort le , ingénieur des Ponts et homme politique français.

Hervé Mangon
Hervé Mangon - photo Eugène Pirou.png
Fonction
Député
Manche
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Membre de
Distinction
  • École Polytechnique (1840)
  • Ingénieur en chef de l'École des Ponts et Chaussées
  • Président du conseil du Bureau Central météorologique
  • Directeur du Conservatoire des Arts et Metiers (1880)
  • Vice-président de l'Académie des Sciences (1887)
  • Vice-président de la Société d'Encouragement pour l'Industrie nationale
  • Commandeur de la Légion d'Honneur
  • Une rue de la commune déléguée de Equeurdreville-Hainneville (Cherbourg en Cotentin), département de la Manche, porte son nom

Il fut un grand serviteur de l'agriculture comme un des fondateurs du Génie rural. Hervé Mangon a dirigé des très grands travaux de drainage dans les Dombes.

Il est un des fondateurs de la météorologie en France et inventeur du pluviomètre. Il appuya l'établissement des stations en pays de montagne, au Pic du Midi, au Mont Ventoux, au Puy-de-Dôme etc ...

Il a poursuivi ses travaux de recherches comme météorologue et contribué au développement de la Poste aérienne en ballons durant le Siège de Paris, en lien avec les frères Albert et Gaston Tissandier.

Il est l'époux de Noelie Jean-Baptiste Dumas, fille du savant chimiste Jean-Baptiste Dumas.

Il est enterré au cimetière du Montparnasse à Paris.

Le Chili a donné son nom à une île de Patagonie, près du Cap Horn, en mémoire de la mission 1882 - 1883

SourcesModifier

Liens externesModifier