Hermann von Strantz

Hermann Christian Wilhelm von Strantz, né à Nakel le et mort à Dessau le , est un général de division allemand qui combat lors de la guerre franco-allemande de 1870 et qui participe à la Première Guerre mondiale. Strantz est successivement à la tête du 5e corps d'armée, puis du détachement d'armée Strantz chargé d'un secteur du front entre la Meuse et la Moselle. Au cours de l'année 1917, il est retiré du service actif.

Hermann Christian Wilhelm von Strantz
Hermann von Strantz
Hermann von Strantz.

Naissance
Nakel (province de Posnanie)
Décès
Dessau (Troisième Reich)
Origine Allemand
Allégeance Royaume de Prusse Royaume de Prusse
Empire Allemand Empire allemand
Arme PreussKriegs.jpg Armée prussienne
War Ensign of Germany (1903-1918).svg Deutsches Reichsheer
Grade General der Infanterie
Années de service 1870 – 1919
Commandement 2e régiment à pied de la Garde
2e brigade d'infanterie de la Garde
25e division d'infanterie
5e corps d'armée (de)
détachement d'armée Stranz
Conflits Guerre franco-allemande de 1870
Première Guerre mondiale
Faits d'armes Bataille des Éparges
Distinctions Pour le Mérite

BiographieModifier

FamilleModifier

Son père est le major Hans Friedrich Bogislav von Strantz (de) (1820-1895) et sa mère Alexandra Friederike von Münnich (de) (1829-1892).

Premières annéesModifier

En 1870, Strantz est Fähnrich à l'école des cadets à Berlin, il intègre le 8e régiment de grenadiers et participe à la guerre franco allemande. Le , il est promu lieutenant en second ; il reçoit la croix de fer pour ses actions lors du conflit. Du au , il étudie à l'Académie de guerre de Prusse de Berlin, il est promu premier lieutenant le .

Du au , Strantz réintègre son unité d'origine avant d'être muté au Grand État-Major général à Berlin. Il est successivement nommé à l'état-major de la 27e brigade d'infanterie de la 14e division d'infanterie le , commandant de la 9e compagnie du 1er régiment à pied de la Garde et promu capitaine le . Le , Strantz est promu major et transféré de nouveau au Grand État-Major général à Berlin. Le , il est transféré à l'état-major de la 2e division de la Garde.

Le , Strantz prend le commandement d'un bataillon du 8e régiment de grenadiers. Le , il est nommé oberstleutnant et muté à l'état-major du 1er régiment à pied de la Garde. Le , il est promu oberst et prend le commandement du 2e régiment à pied de la Garde, puis de la 2e brigade d'infanterie de la Garde le  ; le , il est nommé Generalmajor. Le , il devient Generalleutnant et dirige la 25e division d'infanterie. Le , Strantz est nommé à la tête du 5e corps d'armée (de) ; le , il est promu General der Infanterie.

Première Guerre mondialeModifier

Au déclenchement de la Première Guerre mondiale, Strantz est toujours à la tête du 5e corps d'armée allemand. Il est rattachée à la 5e armée commandée par le prince héritier Guillaume de Prusse. À partir du , il commande le « détachement d'armée Stranz » ou « détachement d'armée C » formant l'aile gauche de la 5e armée allemande et occupe un secteur du front compris entre la Meuse et la Moselle, il dispose son quartier-général au château de Moncel à Jarny. Strantz dirige les troupes allemandes lors de la tentative de prise du fort de Troyon du 9 au .

Strantz dirige au cours de l'année 1915, les troupes allemandes lors des batailles des Éparges et de la Woëvre durant le mois d'avril. En 1916, durant la bataille de Verdun, il est à nouveau chargé de diriger une attaque sur le fort de Troyon pour perturber le ravitaillement français vers Verdun.

Fin de carrièreModifier

Le , Strantz est retirée du service actif.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • (en) Hermann Cron, Imperial German Army 1914-18: Organisation, Structure, Orders-of-Battle [first published: 1937], Helion & Co, , 414 p. (ISBN 1-874622-70-1).
  • (en) John Ellis et Michael Cox, The World War I Databook : the essential facts and figures for all the combatants, London, Aurum Press Ltd, , 323 p. (ISBN 1-85410-766-6).
  • [Feldzeitung] Zwischen Maas und Mosel. Armee-Abteilung von Strantz, hrsg. vom Oberkommando der Armee-Abteilung von Strantz, Siegburg ca. 1914-1917.
  • Holm Kirsten, Das sowjetische Speziallager Nr. 4 Landsberg/Warthe, hrsg. von der Stiftung Gedenkstätten Buchenwald und Mittelbau-Dora, Göttingen 2005 (ISBN 389244952X).
  • Hans Friedrich von Ehrenkrook, Genealogisches Handbuch der adeligen Häuser. Adelige Häuser A Band IV. (= Genealogisches Handbuch des Adels, Band 22 der Gesamtreihe), Glücksburg 1960.
  • Hanns Möller, Die Geschichte der Ritter des Ordens „pour le merite“ im Weltkrieg 1914-1918 - Abschnitt: General der Infanterie von Strantz; Deutsches Wehrkundearchiv 2007, DW-34001-00.

Liens externesModifier