Ouvrir le menu principal

Hermann Fol

zoologiste suisse
Hermann Fol
Hermann Fol.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 46 ans)
MerVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Membre de

Hermann Fol, né à Saint-Mandé le , mort en mer le , est un biologiste et zoologiste suisse.

BiographieModifier

Après avoir étudié la médecine et la zoologie à l'université d'Iéna avec Ernst Haeckel (1834-1919) où il est élève de François Jules Pictet de la Rive (1809-1872) et René-Édouard Claparède (1832-1871), il accompagne Haeckel en voyage scientifique prolongé sur les côtes de l'Afrique occidentales et des îles Canaries en 1866 et 1867. De retour en Europe, il entreprend des études de médecine à Heidelberg et les achève par l'obtention de son diplôme en 1869 à Zurich et à Berlin.

En 1871, il fait un premier séjour à Villefranche-sur-Mer pour y étudier la faune planctonique dont Carl Vogt (1817-1895) lui a vanté la diversité. En 1878, il obtient un poste de professeur à l'université de Genève où, l'année suivante, il observe la pénétration d'un spermatozoïde dans un œuf et met en évidence son rôle essentiel dans la fécondation, devenant ainsi un pionnier des études microscopiques sur la fécondation et la division cellulaire. En 1886, il démissionne de ses fonctions à Genève pour se consacrer entièrement à ses recherches à Villefranche-sur-Mer où il crée un petit laboratoire marin en 1880 avec Jules Henri Barrois (1852-1943).

Lorsqu'il reçoit une aide financière du gouvernement français pour mener une expédition sur les côtes tunisiennes et grecques afin d’y étudier la distribution des éponges, il prend la mer au Havre sur son nouveau yacht, « l'Aster » le , accompagné de plusieurs membres d’équipage. Après une escale à Bénodet, Fol disparaît mystérieusement en mer. Sa disparition n’a pas été élucidée.

BibliographieModifier

  • Le premier développement de l'œuf chez les Géronidés, Archives des sciences physiques et naturelles,
  • Sur le commencement de l'hénogénie chez divers animaux, Archives des sciences physiques et naturelles,
  • « Un projet de bathomètre », La Nature, no 193,‎
  • Recherches sur la Fécondation et le commencement de L'Hénogénie chez divers animaux, Mémoires de la Société de Physique et d'Histoire Naturelle de Genève 26,
  • « Le laboratoire de Roscoff en 1883 », La Revue Scientifique,‎
  • « La culture des microbes et l'analyse biologique de l'air et de l'eau par les procédés les plus pratiques », La Nature, no 615,‎
  • « La culture des microbes et l'analyse biologique de l'air et de l'eau par les procédés les plus pratiques (suite et fin) », La Nature, no 619,‎
  • « La pêche bathypélagique », La Nature, no 916,‎
  • Le quadrille des centres, un épisode nouveau dans l'histoire de la fécondation, Archive des sciences physiques et naturelles,

SourcesModifier

Liens externesModifier