Ouvrir le menu principal

Herbert Wurlitzer

producteur de clarinette
Clarinette basse, cor de basset, clarinettes en ré, en si bémol et en la, petites clarinettes en sol et en mi bémol.

Herbert Wurlitzer Manufaktur für Holzblasinstrumente est une entreprise fondée en 1959 par Herbert Wurlitzer, facteur allemand de clarinettes, installée à Neustadt an der Aisch en Bavière. Un autre atelier se trouve à Markneukirchen en Saxe, dans la région du Vogtland.

BiographieModifier

À partir de 1959, Herbert Wurlitzer, né en 1921 et clarinettiste formé à Berlin puis à Leipzig, s'installe en République fédérale d'Allemagne et reprend l'activité familiale de fabrique d'instruments de musique, fondé par son père, à Erlbach, dans le Sud de l'Allemagne de l'Est. À Bubenreuth, dans le Land de Bavière, il ouvre un atelier dans lequel il commence à fabriquer et développer des clarinettes suivant la tradition instaurée par son père[1],[2]. En 1964, il déménage avec sa famille à Neustadt an der Aisch, en Bavière[1].

Herbert Wurlitzer meurt en 1989, laissant son épouse gérer la facture de clarinettes[1]. Par la suite, Frank-Ulrich et Bernd Wurlitzer, fils et beaux-fils d'Herbert Wurlitzer, reprennent la direction de l'entreprise familiale.

L'entrepriseModifier

Herbert Wurlitzer Manufaktur für Holzblasinstrumente GmbH
 

Création 1959
Forme juridique GmbH
Siège social Neustadt an der Aisch
  Allemagne
Direction Frank-Ulrich Wurlitzer, Bernd Wurlitzer
Activité fabrication d'instruments de musique
Produits clarinettes
Filiales Markneukirchen   Allemagne
Effectif 20-30 employés (2019)
Site web Wurlitzer clarinettes

L'entreprise Herbert Wurlitzer, spécialisée dans la fabrication de clarinettes, emploie treize personnes dans son atelier de Neustadt, et neuf autres sur son site de production situé à Markneukirchen, en Saxe[1]. Les clarinettes Wurlitzer sont principalement vendues en Allemagne, mais aussi aux Pays-Bas[3], en Espagne, en Italie, aux Japon[réf. souhaitée] et en les États-Unis[4].

La société Herbert Wurlitzer possède un catalogue comprenant 43 modèles de clarinettes[1]. Tous les instruments sont fabriqués exclusivement en bois, principalement en grenadille, mais également en cocobolo ou en buis. Ils sont dotés du système Oehler ou système de clefs Boehm, mais sous une forme modifiée: Système de Boehm réformé[2],, un instrument avec un doigté à la française (Boehm) et le son d'une clarinette allemande, qui est obtenu par un alésage intérieur plus serré et une anche différent. Ce système a été développé par Fritz Wurlitzer à la fin des années 1940[5].

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e (de) Mairie de Neustadt an der Aisch, « Herbert Wurlitzer Klarinetten - Von Neustadt a.d.Aisch in die Konzertsäle der Welt » [« Les clarinettes de Herbert Wurlitzer - de Neustadt an der Aisch aux salles de concerts du monde »], (consulté le 11 août 2019).
  2. a et b (en) Jane Ellsworth, A Dictionary for the Modern Clarinetist, Lanham, Rowman & Littlefield, , 156 p. (ISBN 9780810886476, OCLC 962884417), p. 120.
  3. Eric Hoeprich, The Clarinet, Yale University Press, 2008, p. 271
  4. Charles Stier, « The Wurlitzer Reform-Boehm Clarinet in America », The Clarinet, International Clarinet Society, vol. 18, no 4,‎ , p. 18.
  5. Eric Hoeprich, The Clarinet, Yale University Press, 2008, p. 211

Voir aussiModifier