Herbert Wilcox

Herbert Wilcox est un producteur de cinéma, réalisateur, scénariste, et acteur britannique né le à Cork (Irlande), décédé le à Londres (Royaume-Uni).

Herbert Wilcox
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Conjointe
Autres informations
Arme
Conflit
Distinction

BiographieModifier

Herbert Sydney Wilcox, bien qu'il naquit à Cork, en Irlande, le , fut éduqué à Brighton. Durant la Première Guerre mondiale, il servit dans l'armée de l'air au sein du Royal Flying Corps.

Il fit ses premiers pas dans l'industrie cinématographique en 1919 et, avec Jack Graham Cutts, il fut le cofondateur d'une compagnie dès 1920.

Il fut à l'origine de la British National Company, qui sera plus tard absorbée par British International Pictures. Il démarra également un « Hollywood britannique » dans les studios d'Elstree.

Bien que Chantage (Blackmail, 1929) d'Alfred Hitchcock soit généralement considéré comme le premier film sonore, Black Waters de Wilcox, fut projeté à l'occasion d'une foire commerciale plusieurs semaines auparavant.

Il produisit plus d'une centaine de films, et en dirigea à peu près la moitié. En 1937, il fut lauréat de la Nations Cup pour la meilleure première pour son film La Reine Victoria (Victoria the Great), qui reçut par ailleurs une nomination pour la Coupe Mussolini.

Il épousa Maude Bower, avec qui il eut quatre enfants, puis l'actrice britannique Anna Neagle, le . Il ne fut jamais capable de réitérer son succès d'avant guerre et son entreprise fit faillite en 1964. Avant sa mort, qui survint à Londres le , des suites d'une longue maladie, il légua quatre récompenses reçues du National Film, à l'hospice de Glebelands à Wokingham.

FilmographieModifier

Comme producteurModifier

Comme réalisateurModifier

Comme scénaristeModifier

Comme acteurModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Twenty-five thousand sunsets: the autobiography of Herbert Wilcox, Bodley Head, Londres, 1967, 233 p.
  • (fr) Écran, no 61 p. 76, (nécrologie)

Liens externesModifier