Henry Thynne (3e marquis de Bath)

3e marquis de Bath

Henry Thynne
Fonctions
Membre du 10e Parlement du Royaume-Uni
10e Parlement du Royaume-Uni (d)
Weobley (en)
-
Membre du 9e Parlement du Royaume-Uni
9e Parlement du Royaume-Uni (d)
Weobley (en)
-
Membre du 8e Parlement du Royaume-Uni
8e Parlement du Royaume-Uni (d)
Weobley (en)
-
Membre du 7e Parlement du Royaume-Uni
7e Parlement du Royaume-Uni (d)
Weobley (en)
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 40 ans)
LongleatVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Père
Mère
Isabella Elizabeth Byng (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Charlotte Montagu Douglas Scott (en)
John Thynne
Lady Louisa Thynne (d)
Lord Charles Thynne (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Harriet Baring (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
John Thynne
Lady Louisa Isabella Harriet Thynne (d)
Henry Thynne
Lady Alice Thynne (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Arme

Henry Frederick Thynne, 3e marquis de Bath ( - ), portant le titre de Lord Henry Thynne jusqu'en et de vicomte Weymouth entre janvier et , est un commandant de la marine britannique et un homme politique [1].

BiographieModifier

Il est le deuxième fils de Thomas Thynne (2e marquis de Bath), auquel il succède en (son frère aîné non marié, Thomas, est mort deux mois avant leur père). Il hérite de terres dans les comtés de Monaghan, Shropshire, Somerset et Wiltshire.

Il fait ses études au Collège d'Eton. Il sert ensuite dans la Royal Navy et atteint le rang de capitaine en 1822, après quoi il passe au Corps des transmissions et ne retourne pas en mer. De 1824 à 1826 et de 1828 à 1832, il est député (conservateur) de Weobley, dans le Herefordshire.

FamilleModifier

Il épouse l'honorable Harriet Baring, fille d'Alexander Baring le . Ils ont quatre enfants:

Lord Bath meurt subitement en 1837, n'ayant été marquis que pendant trois mois, et fut enterré le à Longbridge Deverill , près de son domicile, Longleat House, dans le Wiltshire. Son fils aîné, John, lui succéda.

RéférencesModifier

  1. « THYNNE, Lord Henry Frederick (1797-1837), of 6 Grovesnor Square, Mdx. », History of Parliament Online (consulté le )

Liens externesModifier