Henry Gray

chirurgien anglais

Henry Gray né en 1827 et mort en 1861 est un chirurgien anglais, père de l'anatomie moderne et mondialement connu pour avoir écrit le Gray's Anatomy.

Henry Gray
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
signature de Henry Gray
Signature

BiographieModifier

Henry Gray est né à Belgravia, à Londres. Son père, Thomas Gray, est messager privé du roi George IV puis de son successeur William IV. Il a deux frères et une sœur, dont deux mourront à un jeune âge[1],[2].

En , il s'inscrit à la faculté de médecine de l'hôpital St George, à Londres, où il s'intéressera particulière à l'étude de l'anatomie humaine et préparant lui-même des dissections complémentaires.[1],[2]

En 1848, alors qu'il n'est encore qu'étudiant, il remporte le prix du Royal College of Surgeons pour un essai nommé "The Origin, Connexion, and Distribution of the Nerves of the Human Eye and Its Appendages, Illustrated by Comparative Dissections of the Eye in the Other Vertebrate Animals".[3],[1] La même année, il rencontre Henry Vandyke Carter, lui aussi étudiant et passionné d'anatomie. Ils travaillent une première fois ensemble sur un ouvrage de 380 pages avec 65 gravures sur bois sur le développement, l'anatomie et la physiologie de la rate[2].

En 1849, il est diplômé et devient membre du Royal College of Surgeons. L'année suivante, il pratique en tant que chirurgien à l'hôpital St George. En 1851, il est nommé prosecteur, avant d'être promu en 1853 maître de conférence en anatomie. Il était également conservateur du musée de l'hôpital St. George[1].

En 1852, il publie deux de ses principaux travaux : "On the Development of the Retina and Optic Nerve, and of the Membranous Labyrinth and Auditory Nerve" et "On the Development of the Ductless Glands in the Chick", dans le journal scientifique Philosophical Transactions. Grâce au succès de ces publications, Gray à l'âge de seulement 25 ans est élu membre de la Royal Society et du Royal College of Surgeons.[1]

En 1853, à l'aide d'une donation de la Royal Society, il poursuit ses recherches sur la rate, et réuni ces travaux dans une thèse "The Structure and Use of the Spleen" qui lui vaudra le prix Astley Cooper[1].

Sa carrière se tourne par la suite vers l'enseignement et l'étude de l'anatomie, à l'hôpital St. George[3].

En 1861, Henry Gray est atteint de la variole après avoir tenté de soigner son neveu de 10 ans, Charles Gray, lui-même infecté, et en mourra le à l'âge de 34 ans, peu avant de se marier[1],[3].

Gray's AnatomyModifier

Il publie en 1858 un livre sur l'anatomie systématique qui a été et est toujours particulièrement populaire auprès des étudiants en médecine, avec des millions d'exemplaires vendues : Anatomy: Descriptive and Surgical plus tard renommé Gray's Anatomy. Le livre est illustré des dessins d'Henry Vandyke Carter (1821-1897), chirurgien et professeur, et écrit par Henry Gray[3],[1],[2].

La première édition comprend 750 pages avec 363 figures.[1] Sa 41e édition a été publiée en 2015, sous la direction de Susan Standring et comprend plus de 1 500 pages.

BibliographieModifier

  • (en) Ruth Richardson, The Making of Mr. Gray's Anatomy : Bodies, Books, Fortune, Fame, Oxford University Press, .

RéférencesModifier

  1. a b c d e f g h et i (en) Özge Coşkun, Gkionoul Nteli Chatzioglou et Adnan Öztürk, « Henry Gray (1827–1861): the great author of the most widely used resource in medical education », Child's Nervous System,‎ (ISSN 1433-0350, DOI 10.1007/s00381-020-04748-7, lire en ligne, consulté le )
  2. a b c et d (en) Niti Shahi, « Remembering Dr Remembering Dr. Henry W. Gray (1827-1861) and His Timeless y (1827-1861) and His Timeless Contribution to Modern Medical Education. », Surgical History,‎ (lire en ligne)
  3. a b c et d (en-GB) « Henry Gray FRS (1827-1861) », sur www.sgul.ac.uk (consulté le )

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :