Henry Fynes Clinton

politicien britannique
Henry Fynes Clinton
Fonctions
Membre du 7e Parlement du Royaume-Uni
7e Parlement du Royaume-Uni (d)
Aldborough (en)
-
Membre du 6e Parlement du Royaume-Uni
6e Parlement du Royaume-Uni (d)
Aldborough (en)
-
Membre du 5e Parlement du Royaume-Uni
5e Parlement du Royaume-Uni (d)
Aldborough (en)
-
Membre du 4e Parlement du Royaume-Uni
4e Parlement du Royaume-Uni (d)
Aldborough (en)
-
Membre du 3e Parlement du Royaume-Uni
3e Parlement du Royaume-Uni (d)
Aldborough (en)
-
Membre du 4e Parlement du Royaume-Uni
4e Parlement du Royaume-Uni (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Père
Charles Fynes-Clinton (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Emma Brough (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Charles John Fynes Clinton (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Katharine Majendie (d)
Harriott Wylde (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Charles Francis Fynes-Clinton (d)
Anna Maria Isabella Fynes-Clinton (d)
Louisa Emma Mary Fynes-Clinton (d)
Agnes Fynes-Clinton (d)
Margaretta Fynes-Clinton (d)
Anne Emma Katherine Fynes-Clinton (d)
Ida Fynes-Clinton (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Archives conservées par

Henry Fynes Clinton (, Gamston dans le Nottinghamshire - ), est un chronologiste anglais.

Il se fit recevoir maître es arts à Oxford en 1805, et fut député au Parlement de 1806 à 1826. Il publia de 1827 à Oxford les Fasti Hellenici et les Fasti Romani ouvrages qui font autorité au XIXe siècle. On lui doit aussi un Epitome de la chronologie civile et littéraire de la Grèce jusqu'au siècle d'Auguste.

Notes et référencesModifier

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Liens externesModifier