Ouvrir le menu principal
Henry Daras
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
AngoulêmeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Site web

Henry Daras est un peintre français, né en 1850 et mort en 1928, élève de Puvis de Chavannes.

BiographieModifier

Henry Daras commence ses études à l'école des Eaux et Forêts, mais change d'orientation en entrant dans l'atelier de Cabanel, puis dans celui d'Élie Delaunay. Mais c'est surtout dans l'atelier de son troisième maître, Puvis de Chavannes, qu'il trouve véritablement son style. Pendant son apprentissage, il va produire de nombreuses œuvres symboliques et religieuses non académiques (il reçoit des commandes pour l'église Saint-François de Sales à Paris et Saint-Martial à Angoulême). Il peint un Saint Vincent de Paul pour une congrégation de Santander.

Après la mort de Puvis de Chavannes (1898), revenu à Angoulême, il affirme un style personnel avec des portraits remarquables, des paysages de Charente, du Poitou et de Picardie. Chaque année, il envoie une ou deux œuvres d'abord à la Société des artistes français puis à la Société nationale des beaux-arts dont il devient sociétaire.

Bien qu'éloigné du mouvement artistique parisien, son style évolua presque à l'abstraction dans les dernières années de sa vie. Il resta toujours très proche de ses anciens amis (Davison, Ary Renan, Aman-Jean, Albert Siffait de Moncourt) et d'Albert Bartholomé.

GalerieModifier

  Peintures au musée des beaux-arts d'Angoulême

Expositions de ses œuvresModifier

Expositions temporairesModifier

  • De son vivant, Henry Daras fit plusieurs expositions à Angoulême.
  • En 1986, l'exposition d'une centaine d'œuvres est organisée par les musées des villes d'Angoulême, Poitiers, Rochefort et Montmorillon.
  • Femme pleurant la fin du jour a été exposée à Brescia dans le cadre de l'exposition Da Pont-Aven ai nabis en 1999-2000.
  • Des œuvres de Daras ont été exposées à l'exposition "Puvis de Chavannes, une voie singulière au siècle de l'impressionnisme" en 2005-2006 au Musée de Picardie d'Amiens.

Expositions permanentesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier