Ouvrir le menu principal

Henri Reculé

auteur de bande dessinée belge
Henri Reculé
Henri Reculé.jpg
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Henri-Joseph Reculé
Nationalité
Formation
Activités
Conjoint

Henri Reculé est un dessinateur, illustrateur et coloriste belge, né le à Viña del Mar dans la province de Valparaiso au Chili[1].

Sommaire

BiographieModifier

Jeunesse et formationsModifier

Henri-Joseph Reculé est né le à Viña del Mar dans la province de Valparaiso au Chili, du père belge et de mère chilienne[1]. Il y découvre les comics tels que Ironman , Batman et ceux du sud-américain comme Tamakún, Wolf et Condorito de Pepo ; la bande dessinée : les aventures de Mampato y Ogú de Themo Lobos dans le magazine chilien Mampato ainsi que Tounga d’Édouard Aidans, Bernard Prince et Comanche de Hermann. Notamment, le magazine The Savage Sword of Conan, illustré en noir et blanc par John Buscema et Alfredo Alcalá se grave dans sa mémoire[2].

En 1984, sa famille et lui aménagent en Belgique où il se rapproche entre autres Blueberry, Astérix, Natacha et Buddy Longway. Il s’y engage, en 1988, à l’école supérieure des arts Saint-Luc de Liège pour étudier l’illustration : ses camarades lui font découvrir les illustrations de Frank Frazetta, La Quête de l'oiseau du temps de Régis Loisel et Serge Le Tendre ainsi que le roman Le Seigneur des anneaux de J. R. R. Tolkien[2].

Il obtient, en , le premier prix du concours « Jet », concours organisé par Le Lombard avec l'histoire complète Le Grand Veneur sur un scénario de Jean-Luc Sala, qui est aussi encreur. Ce dernier écrit, en 1991, La Légende de Kynan mis en dessin par Henri Reculé[2] pour ce même éditeur[2].

CarrièreModifier

Henri Reculé créé une aventure historique Castel Armer, publiée en 1994 par Le Lombard, en cinq albums jusqu’en 1997.

Entretemps, il rencontre le scénariste Stephen Desberg, en 1996, avec qui il réalise Le Crépuscule des anges pour Casterman, en 1998, et qu’ils abandonnent au bout du second tome[3].

Toujours ensemble, ils travaillent sur la mythologie chrétienne avec Les Immortels en 2001 pour Glénat, avant de retourner chez Le Lombard pour publier Le Dernier Livre de la jungle, en 2004, en compagnie de Johan De Moor pour les couleurs.

Bien que le dessinateur se passionne pour les récits historiques et qu’il souhaite réaliser une série ayant pour cadre l’Égypte ancienne, son collègue imagine plutôt une intrigue dans la Rome antique. Finalement ils optent pour Éphèse, l’ancienne Turquie[4], en ajoutant deux personnages importants dont l’un dans période de l’Empire romain et l’autre du XXIe siècle : deux histoires vont se rejoindre en un thriller s’intitulant Cassio, publié en 2007[5].

S’ensuivent Empire USA chez Dargaud (2008), le sixième tome de I.R.$. All Watcher (2011) et le fantastique Les Mille et autres Nuits (2015).

Grâce à la réflexion de l’épouse de Stephen Desberg[6], ils signent une nouvelle aventure animalière Jack Wolfgang, sorti en chez Le Lombard[7].

ŒuvresModifier

One shotModifier

SériesModifier

RéférencesModifier

  1. a et b « Henri-Joseph Reculé », sur Lambiek (consulté le 23 octobre 2017)
  2. a b c et d « Biographie : Henri-Joseph Reculé », sur henrirecule.com (consulté le 23 octobre 2017)
  3. « Le Crépuscule des anges », sur Bédéthèque (consulté le 23 octobre 2017)
  4. Nicolas Anspach, « Henri Reculé : « Stephen Desberg et moi, Nous nous laissons beaucoup de liberté de réaction » », sur Actua BD, (consulté le 23 octobre 2017)
  5. Nicolas Anspach, « Stephen Desberg : « La question des personnages est fondamentale » », sur Actua BD, (consulté le 23 octobre 2017)
  6. Pierre Burssens, « Entretien avec Stephen Desberg et Henri Reculé », sur Auracan, (consulté le 23 octobre 2017)
  7. Jack Wolfgang : L’Entrée du Loup, tome 1 (2017)

AnnexesModifier