Henri Coquand

géologue et paléontologue français

Henri Coquand (né à Aix-en-Provence le – mort à Marseille le )[1] est un géologue et paléontologue français.

Henri Coquand
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

BiographieModifier

Il est le fondateur du Muséum d'histoire naturelle d'Aix-en-Provence et l'inventeur des étages géologiques coniacien, santonien et campanien[2].

Ses études sont aussi à l'origine de la délimitation des crus de cognac, basée sur la nature des sols.

Un minerai d'antimoine lui a été dédié en 1992, la coquandite (it) (de formule chimique : Sb6 O8 (SO4) H2O).

Principales publicationsModifier

  • Monographie du genre Ostrea : Terrain Crétacé, Paris, J. B. Baillière & fils, , 215 p. (lire en ligne)
  • Description des terrains primaires et ignés du département du Var, Paris, P. Bertrand, (lire en ligne)
  • Description géologique de la Province de Constantine, Paris, Gide et J. Baudry, (lire en ligne)
  • Description physique, géologique, paléontologique et minéralogique du département de la Charente. Tome premier, Besançon, Dodivers, (lire en ligne)
  • Description physique, géologique, paléontologique et minéralogique du département de la Charente. Tome deuxième, Marseille, Barlatier-Feissat et Demonchy, (lire en ligne)
  • Études supplémentaires sur la paléontologie algérienne : faisant suite à la description géologique et paléontologique de la région sud de la province de Constantine, Bône, Dagand, 1880 Texte Atlas

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Annales de la Faculté des Sciences de Marseille, Volume 26, Imprimerie marseillaise, 1925, p. 379 (« Henri-Jean-Baptiste Coquand, né à Aix le 15 juillet 1811 (et non en 1813 comme l'indique le volume XI de l'Encyclopédie des Bouches-du-Rhône, p. 188), et mort le 14 août 1881… »).
  2. Traité des roches considérées au point de vue de leur origine et de leur composition. Baillière, Paris, 1857