Heidelberg (Gauteng)

établissement humain en Afrique du Sud

Heidelberg
Heidelberg (Gauteng)
L'église réformée hollandaise (1890) sur H.F. Verwoerd Street
Administration
Pays Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud
Province Transvaal (1910-1994)
Gauteng (depuis 1994)
District Sedibeng
Municipalité Lesedi
Démographie
Population 35 563 hab. (2011)
Densité 883 hab./km2
Géographie
Coordonnées 26° 30′ 02″ sud, 28° 21′ 30″ est
Superficie 4 026 ha = 40,26 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Gauteng
Voir sur la carte administrative du Gauteng
City locator 14.svg
Heidelberg
Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud
Voir sur la carte administrative d'Afrique du Sud
City locator 14.svg
Heidelberg
Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud
Voir sur la carte topographique d'Afrique du Sud
City locator 14.svg
Heidelberg

Heidelberg est une ville d'Afrique du Sud, située historiquement dans la région du Transvaal et intégrée depuis 1994 dans la province de Gauteng.

LocalisationModifier

Heidelberg est situé à environ 50 km au sud-est de Johannesburg par la route nationale 3, proche de la frontière de la province de Mpumalanga, et à l'extrémité orientale de la réserve naturelle de Suikerbosrand.

QuartiersModifier

 
Heidelberg
 
Station ferroviaire de Heidelberg
 
Monument au triumvirat, honorant Paul Kruger, Marthinus Wessel Pretorius et Piet Joubert

Heidelberg se compose de 12 quartiers : Bergsig, Boschfontein AH, Heidelberg AH, Heidelberg Central, Heidelberg Ext 5, Heidelberg SP, Jordaan Park, Overkruin, une parcelle du township de Ratanda, Rensburgdorp, Rifle Range Military Camp et Springfield.

DémographieModifier

Selon le recensement de 2011, Heidelberg compte 35 563 habitants (56,77 % de Noirs, 37,26 % de Blancs et 1,78 % de coloureds)[1].

L'afrikaans est la première langue maternelle de la population locale (37,62 %) devant le zoulou (25,04 %) et le sesotho (18,40 %).

Administration territorialeModifier

Depuis 2000, Heidelberg fait partie de la municipalité locale de Lesedi au sein du district de Sedibeng.

Maires de HeildelbergModifier

  • Busisiwe Joyce Modisakeng (1966-2021), maire (ANC) de Heildelberg de 1995 à 2000

HistoriqueModifier

 
Mémorial interracial commémorant les civils morts dans le camp de concentration
 
Le lycée de Heidelberg (Volkskool) construit en mémoire des 862 habitants de Heidelberg et de ses environs morts durant la seconde guerre des Boers (1899-1902)
 
Hôtel de ville (1937), réalisé par Gerard Moerdijk

Fondée en 1862 au Transvaal, la ville s'est développée autour d'un établissement commercial construit par un Allemand nommé Heinrich Julius Ueckermann. En 1866, le district de Heidelberg, géré par un landdroost (magistrat local), est créé sur la région oriental du district de Potchefstroom.

Durant la première guerre des Boers, Heidelberg est capitale provisoire de la République des Boers, la Zuid Afrikaansche Republiek, de 1880 à 1883. Un monument, réalisé par Hennie Potgieter et situé devant l’hôtel de ville, honore le triumvirat (Paul Kruger, Marthinus Wessel Pretorius et Piet Joubert) qui dirigeait alors le Transvaal.

Durant la seconde guerre des Boers, les Britanniques y ont construit un camp de concentration pour y interner des femmes et des enfants boers. Un monument en leur honneur a été érigé dans le cimetière principal et complété plus récemment par une évocation des femmes et des enfants noirs également morts pendant cette guerre.

Personnalités liées à la villeModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Heidelberg », sur census2011.adrianfrith.com

Liens externesModifier