Hedwig and the Angry Inch (film)

film sorti en 2001

Hedwig and the Angry Inch
Réalisation John Cameron Mitchell
Scénario John Cameron Mitchell
Acteurs principaux
Sociétés de production Killer Films
New Line Cinema
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie musicale
Durée 95 minutes
Sortie 2001


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Hedwig and the Angry Inch, ou Hedwig[1] au Québec est un film de 2001 sur une chanteuse de rock transgenre imaginaire.

Il est adapté de la comédie musicale Hedwig and the Angry Inch.

SynopsisModifier

L'intrigue tourne autour de Hedwig, une vedette de rock transgenre, chef du groupe appelé The Angry Inch. Hansel, un jeune Allemand passionné de philosophie et de rock, vit à Berlin-Est et rêve du monde du rock de l'autre côté du mur. Il rencontrera Luther Robinson, un soldat américain. Luther tombe amoureux de Hansel et ils décident de se marier, ce qui permettra à Hansel de quitter l'Allemagne de l'Est pour les États-Unis. Cependant, pour se marier, ils doivent être homme et femme. La mère d'Hedwig lui donne son nom et son passeport, et trouve un chirurgien afin de procéder à un changement de sexe. L'opération échoue cependant, son vagin guérissant fermé, laissant Hansel — maintenant Hedwig — avec un monticule de chair inutile d'un pouce de long (one inch : 2,54 cm) entre les jambes et une énorme cicatrice, « comme une grimace de côté sur un visage sans yeux ».

Hedwig part vivre aux États-Unis en qualité d'épouse de Luther. À leur premier anniversaire de mariage, Luther la quitte pour un autre homme et, le même jour, on annonce la chute du mur de Berlin et la réunification de l'Allemagne. Un an d'attente aurait pu éviter l'opération...

Hedwig redécouvre son amour du rock et en monte son propre groupe. Elle le baptise The Angry Inch, en référence à ses organes génitaux mutilés. Elle se lie d'amitié avec le timide adolescent chrétien Tommy Speck (joué par Michael Pitt dans le film) auquel elle donne le nom de scène de Tommy Gnosis. Mais ce dernier l'abandonne pour devenir une star à l'aide des chansons que Hedwig a écrites. Hedwig intente un recours en justice contre lui et est contrainte de jouer dans des restaurants (de fruits de mer, notamment) tout en suivant la tournée de Tommy. Tout au long du film, Hedwig fait référence au discours d'Aristophane dans Le Banquet de Platon. Ce discours, rappelé dans la chanson Origin of Love, raconte le mythe de l'androgyne ; chaque être humain était à l'origine double, puis fut séparé par Zeus, effrayé par leur pouvoir rivalisant presque avec celui des Dieux. Depuis, chacun recherche sa moitié perdue, homme ou femme. Hedwig croit que Tommy est son âme sœur et qu'elle a besoin de lui pour être entière. Elle balance sans cesse entre l'envie de se réunir avec lui ou celle de le détruire.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Légende : VQ = Version Québécoise[2]

DistinctionsModifier

AnecdotesModifier

Les fans de Hedwig and the Angry Inch sont appelés les « HedHeads », en références aux Dead-heads, les fans des Grateful Dead.

Le film a généré une forme de petit culte qui rappelle celui qui entoure le Rocky Horror Picture Show, avec des séances de minuit ou des jeux de déguisements et d'interprétations de dialogue devant le film.

Plusieurs acteurs connus ont joué Hedwig sur scène, entre autres Michael Cerveris (un acteur déjà récompensé par un Tony Award), l'ancien membre de Brat Pack Ally Sheedy, et le chanteur de glam-rock, Donovan Leitch, fils du compositeur de folk-rock Donovan. Plus récemment, les célèbres acteurs Neil Patrick Harris, Michael C. Hall ou encore Darren Criss ont interprété Hedwig à Broadway.

Le nom du manager agressif de Hedwig, Phyllis Stein, est un jeu de mot sur le nom philistin.

Le film est mentionné dans la série Sex Education sur Netflix. Deux des personnages principaux se rendent tous les ans à une représentation du film. Il est également mentionné dans la série Netflix " Riverdale " saison 4 épisode 17 lorsque Kevin Keller souhaite en faire le thème principal du nouveau spectacle de Riverdale High School.

Notes et référencesModifier

  1. « Fiche du film » sur Régie du Cinéma au Québec, consulté le 26 décembre 2014.
  2. « Fiche du doublage québécois du film » sur Doublage Québec, consulté le 26 décembre 2014

Liens externesModifier