Hedda Zinner

actrice allemande
Hedda Zinner
Description de cette image, également commentée ci-après
Hedda Zinner en 1948
Naissance
Lemberg Drapeau de l'Autriche-Hongrie Empire austro-hongrois
Décès (87 ans)
Berlin Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Activité principale
écrivain
Auteur
Langue d’écriture allemand

Œuvres principales

Ahnen und Erben (1968-1973)

Hedda Zinner, née le à Lemberg[1] en Autriche-Hongrie, ou à Vienne[2] et morte le à Berlin en Allemagne, est une écrivaine et militante communiste allemande.

BiographieModifier

ExilModifier

Hedda Zinner, mariée à l'écrivain communiste Fritz Erpenbeck, s'exile en 1933, avec l'arrivée au pouvoir des Nazis en Tchécoslovaquie avec son époux. En 1935, le couple est en URSS à Moscou[3]. Zinner publie dans les maisons d'éditions et les revues soviétiques en allemand.

Allemagne de l'EstModifier

Hedda Zinner retourne en Allemagne dès 1945, peu après son mari qui est un des membres du groupe Ulbricht chargé par les Soviétiques d'installer une nouvelle administration en Allemagne occupée.

FamilleModifier

 
De gauche à droite, Lilly Becher, épouse de Johannes R. Becher, Hedda Zinner et Fritz Erpenbeck en 1966.

Le fils de Fritz Erpenbeck et Hedda Zinner, le scientifique John Erpenbeck, est né en 1942. La fille de ce dernier, Jenny Erpenbeck, née en 1967, est romancière.

OuvragesModifier

  • 1936, Unter den Dächern, poésies, Moscou
  • 1936, Das ist geschehen, poésies, Moscou
  • 1945, Kaffeehaus Payer, théatre, Berlin
  • 1947, Fern und nah, poésies, Weimar
  • 1955, Lützower, théatre
  • 1959, General Landt, théatre
  • 1968-1973, Ahnen und Erben, trilogie romanesque, Berlin-Est
  • 1989, Selbstbefragung, mémoires, Berlin

Notes et référencesModifier

  1. Sternfeld et Tiedemann 1970, p. 564.
  2. [1], Bundesstiftung zur Aufarbeitung der SED-Diktatur.
  3. Sternfeld et Tiedemann 1970, p. 124.

SourcesModifier

  • (de) Notice biographique, Bundesstiftung zur Aufarbeitung der SED-Diktatur .
  • (de) Wilhelm Sternfeld, Eva Tiedemann, 1970, Deutsche Exil-Litteratur 1933-1945 deuxième édition augmentée, Heidelberg, Verlag Lambert Schneider.

Liens externesModifier