Hector-Irénée Sevin

cardinal de l'Église catholique romaine

Hector-Irénée Sévin
Image illustrative de l’article Hector-Irénée Sevin
Biographie
Naissance
Simandre-sur-Suran (France)
Ordination sacerdotale
Décès (à 64 ans)
à Lyon (France)
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
Pape Pie X
Titre cardinalice Cardinal-prêtre
de la Trinité-des-Monts
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par le
card. Louis Luçon
Archevêque de Lyon
(Primat des Gaules)
Évêque de Châlons-en-Champagne

Blason
Dona nihi populum meum
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Hector Irénée Sevin, né le à Simandre-sur-Suran dans l'Ain et mort le à l'hôpital Saint-Joseph de Lyon dans le Rhône, est un prélat français, archevêque de Lyon et cardinal.

BiographieModifier

Hector Irénée Sevin est ordonné prêtre par l'évêque de Belley le . Il était depuis l'année précédente sous-directeur de l'école des sourds et muets de Bourg.

En 1876, il est professeur de grec, puis à partir de 1885, professeur d'histoire et d'écritures saintes au séminaire de Brou. Il est nommé directeur du séminaire en 1888. La même année, il est chanoine honoraire du diocèse de Belley, puis, en 1891, directeur des conférences du même diocèse.

En 1891, il devient chanoine titulaire et en 1904, vicaire général.

Le , il est nommé évêque de Châlons-en-Champagne, et est sacré à Belley. En 1912, il devient archevêque de Lyon et de Vienne, primat des Gaules.

Il est considéré comme proche des milieux de l’Action française et peu favorable au catholicisme social lyonnais[1].

En 1914, le pape Pie X le nomme cardinal avec le titre de cardinal-prêtre de la Trinité des Monts (SS. Trinità al Monte Pincio).

 
Le cardinal Sevin sur son lit de mort à Lyon le 11 mai 1916

ArmesModifier

De gueules à la Vierge (Notre-Dame de Brou) d'argent au manteau d'azur[2].

Notes et référencesModifier

  1. « Hector-Irénée Sevin, 1852-1916 », sur museedudiocesedelyon.com2 (consulté le 26 juin 2019)
  2. André Cosson, Armorial des cardinaux, archevêques et évêques français actuels, résidentiels et titulaires au 1er janvier 1917, Paris, 1917, H/ Daragon éditeur, 288 p. Disponible sur Gallica

Voir aussiModifier

Liens externesModifier