Ouvrir le menu principal

Heckbous
Heckbous
La chapelle Saint-Aubin.
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg
Arrondissement Arlon
Commune Arlon
Code postal 6704
Zone téléphonique 063
Démographie
Population 68 hab. ()
Géographie
Coordonnées 49° 42′ 35″ nord, 5° 51′ 50″ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Province de Luxembourg

Voir sur la carte administrative de Province de Luxembourg
City locator 14.svg
Heckbous

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Heckbous

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Heckbous

Heckbous (prononcé /(h)εk.bus/, Heckbuus en luxembourgeois) est un hameau de la ville belge d’Arlon située en Région wallonne dans la province de Luxembourg.

Avant la fusion des communes de 1977, il appartenait à la commune de Guirsch.

Sommaire

ÉtymologieModifier

Vannerus identifie[1] les anciennes dénominations suivantes : Bois (1299, 1312, 1555) ; Bouys (1310) ; Boisz (1495 à 1537) ; Bous (1517) ; Bouss (v. 1690) ; Heckbousse (1708) ; Hackbus (1766) ; Heckbus (1777). La carte de Ferraris (1777) utilise le toponyme Hecbus et la carte de Vandermaelen (1846-1854) utilise le toponyme Heckbous.

J.-J. Jespers estime que l'étymologie de ce toponyme provient de bois (germ. *busku), de la haie (néerl. heg, germ. *haga)[2].

GéographieModifier

Heckbous est situé sur un plateau entouré de profondes vallées entaillant le revers de la cuesta sinémurienne. Le plateau se situe à une altitude comprise entre 370 et 405 mètres, alors que les fonds de vallée se situent à une altitude comprise entre 300 et 310 mètres. Les reliefs sont presque exclusivement boisés.

Le hameau est délimité à l’est par la frontière luxembourgeoise.

Localités environnantesModifier

  Guirsch Beckerich
Hovelange
 
Bonnert N
O    Heckbous    E
S
Frassem Gaichel Hobscheid

DémographieModifier

Lors du recensement général de 1846, le hameau compte 54 habitants appartenant à 8 familles et occupant autant de maisons habitées[3]. Le hameau faisant partie de la commune de Guirsch, il suit probablement une évolution démographique similaire marquée, jusque dans les années 1920 par une relative stabilité de la population, avant de connaître une diminution continue jusque dans les années 1970.

À partir des années 1970, la population du hameau[4] s'est d'abord stabilisée, puis a connu une croissance liée à une rurbanisation importante. Heckbous est passé de 36 habitants en 1970[5] à 68 habitants[6] au . En 2011, cette population est composée à 41 % de personnes ayant moins de 30 ans. Dans le même temps, le nombre de logements unifamiliaux s'est accru à 25.

 

PatrimoineModifier

  • La chapelle Saint-Aubin, construite en 1732, fait l'objet d'un arrêté de classement du 28 mai 1973 en tant que monument classé[7]. Le bâtiment mononef est surmonté d'un clocher à base carrée. Le 24 novembre 2016, le ministre wallon ayant en charge le patrimoine annonce que le monument va bénéficier d'une rénovation globale pour un montant total de 29 000  TVAC, dont 16 367,95  à charge de la Wallonie[8]. Les travaux de restauration sont inaugurés le 16 juin 2018 en présence des autorités communales et de la fabrique d'église. Une partie du statuaire est visible au sein l'exposition permanente de l'art religieux du musée Gaspar d'Arlon.
  • La croix de chemin d'Heckbous datée de 1604 fait l'objet d'un arrêté de classement du 9 décembre 1991 au titre de monument pour sa valeur archéologique[9]. Ce monument servait autrefois de borne à la juridiction de haute justice[10].

Notes et référencesModifier

  1. J. Vannerus, « Compte rendu. Carnoy (Albert). Origines des Noms des Communes de Belgique, y compris les Noms des Rivières et principaux Hameaux. Louvain, Éditions Universitaires, 1948-1949, deux volumes (A-J et K-Z) », Revue belge de philologie et d'histoire, no 28/3, 1950, p.  1108-1208 [lire en ligne (page consultée le 22 juin 2017)]
  2. Jespars J.-J., « Dictionnaire des noms de lieux en Wallonie et à Bruxelles », 2005, RACINE, p. 318
  3. Recensement Général de 1846. Première partie : Population par commune et par divisions de communes. Province du Luxembourg
  4. La population du hameau est établie sur la base du découpage des secteurs statistiques en Belgique et correspond à la référence spatiale 81001E01- (Heckbous-Centre). Le secteurs statistiques 81001E09- (Heckbous-dispersé) n'est pas pris en considération car sa délimitation intègre les développements périphériques du village de Guirsch.
  5. Statbel, SPF, recensement de la population 1970
  6. Registres officiels de la population de la commune d'Arlon, consultés en août 2013.
  7. Service public de Wallonie, Inventaire du patrimoine culturel immobilier, Fiche de l'inventaire
  8. http://prevot.wallonie.be/arlon-restauration-de-la-chapelle-saint-aubin-heckbous, consulté le 22 juin 2017
  9. Ministère de l'Aménagement du Territoire, de la Recherche, des Technologies et des Relations extérieures pour la Région wallonne, Arrêté MCN/EM/25/ARLON/31/32 du 9 décembre 1991, 1 p.
  10. Le Grand Guide de Wallonie et de Bruxelles. Le guide touristique et culturel de Bruxelles et des villes et villages de Wallonie, 1400 p., 9789401414180

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :