Ouvrir le menu principal

Heavy Montréal

Festival de heavy metal à Montréal, Québec
(Redirigé depuis Heavy Mtl)

Heavy Montréal
Image illustrative de l’article Heavy Montréal
Logo du Heavy Montréal

Genre Hard rock, heavy metal
Lieu Montréal Drapeau du Canada Canada
Période 2008 à aujourd'hui
Scènes 5
Date de création 2008
Organisateurs Evenko (Groupe CH)

Le Heavy Montréal (aussi connu sous le nom de Heavy MTL) est un festival de musique heavy metal ayant lieu au Parc Jean-Drapeau à Montréal, dans la province de Québec, au Canada depuis 2008. Le festival présente des artistes de la scène métal reconnus internationalement. Il attire près de 70 000 spectateurs annuellement. Le festival, auparavant connu sous le nom de Heavy MTL, est renommé Heavy Montréal en 2014.

Sommaire

HistoriqueModifier

La première édition du Heavy MTL se déroule les 21 et 22 juin 2008, au Parc Jean-Drapeau. Ce festival montréalais axé sur la musique heavy metal se veut une nouveauté au Canada selon les organisateurs du Groupe Spectacles Gillett[1]. Les lettres MTL dans le nom du festival représente l'abréviation de la ville hôte, Montréal, ainsi que celle du genre musical, métal[2]. L'arrêt du groupe Iron Maiden lors de sa tournée mondiale « Somewhere Back in Time World Tour »[3] et celui de Mötley Crüe marquent la première édition du festival. L'assistance s'élève à environ 36 000 spectateurs sur les deux jours du festival[4].

L'édition de 2009 du festival a été annulée en raison des nombreux concerts de groupes de heavy metal présentés à Montréal cette même année.

Le Groupe Spectacles Gillett est vendu en avec le Club de hockey Canadien à la famille Molson[5]. Le , le Groupe Spectacles Gillett devient Evenko[6]. Evenko est alors le nouveau promoteur du Heavy MTL.

En 2010, la deuxième édition du Heavy MTL a eu lieu les 24 et 25 juillet. Le festival regroupe plus de 20 groupes de heavy metal, dont Megadeth et Slayer. Le Mayhem Festival 2010 a également fait partie du Heavy MTL le .

En 2013, la cinquième édition du Heavy MTL a eu lieu les 10 et 11 août 2013, au parc Jean-Drapeau de l’Île Saint-Hélène, et le en plein cœur de la ville, avec le Summer Slaughter Tour au Métropolis de Montréal. L’événement a accueilli des groupes comme Avenged Sevenfold, Danzig et Rob Zombie. Il s'agit aussi de la première année où a eu lieu le Heavy Mania, des spectacles de luttes, dans un coin du parc aménagé exprès pour l'occasion.

En 2014, le festival change de nom pour Heavy Montreal dans la but de diversifier la programmation[7],[8]. L’événement, en quête d'accueillir plus de visiteurs, décide d'élargir les genres musicaux présentés au festival en offrant des groupes de métal, hardrock et punk.

En 2016, le festival change d'emplacement au Parc Jean-Drapeau puisqu'il doit partager celui-ci avec le festival île Soniq. L'édition de 2017 est annulée en raison des spectacles de Metallica et de Guns N' Roses présentés à des dates rapprochés à celles du festival[9],[2]. Ces deux événements attirent plus de 30 000 spectateurs chacun[2]. Les travaux tenus au Parc jean Drapeau en 2017 ainsi que les festivités du 375e anniversaire de la ville de Montréal contribuent également à l'annulation de cette édition[9].

Programmations antérieuresModifier

RéférencesModifier

  1. Alexandre Vigneault, « Deux légendes au premier Heavy MTL », La Presse,‎ (lire en ligne)
  2. a b et c PHILIPPE REZZONICO, « Où en est Heavy Montréal, 10 ans plus tard? », ICI Radio-Canada,‎ (lire en ligne)
  3. Paul Journet, « Monstres, flammes et frissons », La Presse,‎ (lire en ligne)
  4. Paul Journet, « Le cri primal, version 2008 », La presse,‎ (lire en ligne)
  5. « Groupe Spectacles Gillett devient evenko », sur www.lesaffaires.com,
  6. « Groupe Spectacles Gillett devient evenko - La nouvelle raison sociale du plus grand promoteur indépendant d'événements au Canada », sur www.newswire.ca,
  7. Marc-André Mongrain, « HEAVY MTL DEVIENT HEAVY MONTRÉAL », Sors-tu,‎ (lire en ligne)
  8. « Heavy MTL devient HEAVY MONTRÉAL - Heavy Montreal », sur heavymontreal.com,
  9. a et b Raphaël Gendron-Martin, « Heavy Montréal fera relâche en 2017 », Le Journal de Montréal,‎ (lire en ligne)

Liens externesModifier